Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Le défilé Isabel Marant en dix silhouettes phares

.

La plus “real life” des créatrices parisiennes présentait, jeudi 2 mars, un show Automne-Hiver 2017/2018 hautement désirable. Concentré de style en 10 silhouettes télégraphiées par Puretrend.

Revenue de l'ode aux eighties de sa précédente collection Automne-Hiver 2016, Creepers et Perfectos associés, Isabel Marant continue son vagabondage sur des terres champêtres, déjà amorcé lors de la dernière saison printemps-été. Des brassées de fleurs, un romantisme très seventies associé à son sens unique du confort, et l'hommage, en filigrane, à un géant disparu de la mode... Comment ne pas succomber ?

1. La robe gipsy, champêtre dark

Romantique et sombre, associée à ces maxi bottes dont elle seule a le secret, première grosse tendance du show, inratable. Avec, en sus, un sens absolu du détail, cf. la maxi ceinture à grosse boucle et le rubis des boots assorti à l'imprimé. Une classe échevelée.

.

2. Le manteau damassé, vibratoire

Le clash des tons se fixe à un feeling cocon, l'esprit de la collection des ballets russes d'Yves Saint Laurent millésime 1976 n'est pas loin. La blouse carmin, le jean rebrodé typiqement Marant et les cuissardes cosaques font le reste.

.
.

4. Le mix & match inattendu

Proportions minis de la silhouette encore soulignées par le spectaculaire des bottes, dont le cuir embossé façon cachemire fait lui aussi écho aux motifs textiles. Ping pong ! Mention spéciale aux tons anthracite et bistre, raffinement suprême.

.

5. La robe kaléidoscopique, une équipée sauvage

Entre le patchwork et l'art cinétique. Intrinsèquement vintage dans l'esprit, twistée par un chemisier à la tonalité Chamallow et des bottes intrépides couleur camel. Roaaar !

.

6. La jupe patineuse comme une épure

Le rouille et le lie de vin désembourgeoisent le crème, qui prend la clé des champs. Easy-chic au cordeau, Walk on the wild side...

.

7. L'allure de peintre

Moitié titi parisien, moitié parachute, le chino aux tons lavis prend encore du volume grâce à la mini maille améthyste. Une esquisse à part.

.

8. Le blanc d'hiver réinterprété

Ascendant "Gatsby le Magnifique", une dégaine mi graphique mi totémique qui redéfinit les codes du masculin-féminin. Associé à des derbies, le produit eut été tout autre. Ici, les boots irisés changent la donne.

.

9. Le chic griffé

Comme un autre clin d'oeil à la couture d'YSL, réinterprétation d'une de ses silhouettes fétiches, manches ballon et jupe sous le genou. Chez Marant, l'imprimé tigre assure le décalage et la mise en apesanteur.

.

10. La bohème disco

Sublimée par Gigi Hadid, la plus évidente des silhouettes Marant de ce catwalk : paré de strass, le gris prend une autre dimension et fait son entrée en club. Une dancing queen suspendue quelque part entre une boule à facettes et les chaussettes lurex d'un Michael Jackson.

.
À ne pas rater