Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Le costume en suspension chez Comme des Garçons

Comme des Garçons Printemps-Eté 2014
Comme des Garçons Printemps-Eté 2014

Ce samedi après midi, Espace Vendôme, à l'applaudimètre, le défilé Comme des garçons a remporté les plus longs applaudissements de la semaine.

Un dispositif scénique simple et d'une efficacité totale. Le podium légèrement arqué répond au mouvement de balancier d'un projecteur unique et central balayant le catwalk de son faisceau. Ainsi se répondent déjà deux courbes qui feront écho à celles qui submergent certains des vêtements.
La bande son -du jamais vu- illustre chaque robe avec un morceau de musique différent : bel canto, tango, jazz, vieille chanson française, feu de bois, sonar, épinette. Un morceau coupé dans son élan sans ménagement ni aucun souci de fondu enchaîné. Silence jusqu'à l'arrivée du son suivant qui accompagnera précisément le modèle, pour mieux en compléter le sens.
Idem pour les remarquables coiffures tribales de Julien d'Ys toutes différentes qui s'élèvent au sommet des cheveux tirés. Constructions en terre et cheveux filiformes, parfois semées de rubans noirs, figurant des volumes à boules, croix, antenne, ou descendant en tortillons comme des anglaises.

23 modèles : 23 univers et environnements différents, où l'on comprend combien tout ce qui fait un show peut conditionner l' approche émotive et la compréhension que l'on aura d'une silhouette : du grand art.

On ne peut pas tout énumérer, mais les formes magnifiées d'une robe à paniers en nylon noir expansée sur des arceaux formés de larges boudins de soie viendra avec son air d'opéra et une coiffure de rubans figurant des anglaises. Les courbes de certaines robes sont prises dans des arceaux qui mettent l'étoffe sous tension comme pour le déploiement instantané des tentes Quetchua et c'est très beau. On reconnaît le principe de la crinoline mais les volumes cette fois ne s'inscrivent pas dans des cercles mais dans des parallélépipèdes qui remontent jusqu'au bas du visage. Suspendue à ses sangles, une autre tenue voit sa jupe en forme de boite à camembert grossie cent fois. Tout ce qui n'est pas jeu de volume, est sanglé sur le corps. Seul imprimé multicolore de la collection il est réservé a une robe babydoll. Le doudou, un nounours, vient s' incruster au milieu des volants. Chaque histoire laisse un peu sans voix ; jusqu'à cette tunique ivoire dont les grands C noirs entrecroisés rappelle le signe de Chanel, ils occupent toute la hauteur de la construction. Ce modèle défile sur un chant allemand et l'on ne me dira pas qu'il s'agit d'une hallucination ou du fruit du hasard.

Paquita Paquin

A vois également : l'intégralité du défilé Comme des Garçons Printemps-Eté 2014

À ne pas rater
À découvrir