Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Laurent Ruquier et son relooking extrême, "L'argent, ça aide"

S'il est aujourd'hui l'un des animateurs les plus puissants du PAF, Laurent Ruquier n'a pas toujours été aussi à l'aise. Interviewé par Gala dans le numéro du 2 juillet 2014, il revient sur le style de ses débuts et les complexes qui allaient avec.

Nagui peut en témoigner, les 80's lorsque l'on est présentateur TV sont synonymes de casseroles mode. Ça, Laurent Ruquier en a lui aussi fait les frais. Alors qu'il est aujourd'hui l'un des présentateurs les plus puissants du PAF, l'homme aux commandes de On n'est pas couché se confie sur le style de ses débuts ainsi que sur ses complexes dans les pages de Gala du 2 juillet 2014.

Si tout lui sourit désormais, celui qui vient d'abandonner Europe 1 et qui prendra sous peu le commandement des Grosses Têtes n'a pourtant pas toujours été si à l'aise. C'est à Gala qu'il se livre à quelques confidences. Interviewé aux côté de Maryse Gildas, c'est elle d'abord qui aborde le sujet "La moustache, ça n'était pas possible ! Il fallait que quelqu'un lui dise. Je m'y suis collée. Il a fini par la raser et ça l'a rajeuni considérablement. Du coup, j'ai continué : 'Tu sais, la coupe de ton costume, là, c'est pas terrible". Décidée à relooker ce petit nouveau débarqué dans dans l'émission de radio Maryse et Jean en 1988, l'épouse de Philippe Gildas n'a visiblement pas eu trop de mal à convaincre le jeune Laurent Ruquier à en croire l'animateur : "Quand on voit les photos, on a l'impression que j'ai 40 ans, j'en avais à peine 20. (...) Je ne devais pas être à l'aise. Ce qui explique que j'aie l'air d'être le fils caché de Mesrine !" Encore un peu incertain sur sa sexualité, l'animateur débutant s'est volontiers laisser faire et avoue aujourd'hui : "Ce n'était pas très clair. Je me cachais la vérité. Je regardais encore les femmes avec le désir de faire ma vie avec l'une d'elles. Maryse, c'était l'incarnation de la féminité". Et pour le décider à prendre son style en mains, l'animatrice a joué la carte de la séduction comme l'affirme Laurent Ruquier : "Elle m'a promis un baiser sur la bouche, je n'ai pas hésité une seconde !"

Bien conscient que l'argent et le succès sont en partie responsable de sa nouvelle silhouette, celui qui n'a pas peur de balancer sur ses chroniqueurs avoue : "L'argent, ça aide. J'ai eu la chance d'avoir les moyens de mieux m'habiller, d'avoir des lunettes plus seyantes et de faire du sport aussi. (...) J'étais complexé, mais je ne me rendais pas compte à quel point j'étais rond".

À ne pas rater