Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Lauren Bacall : une légende d'Hollywood

L'actrice iconique de l'âge d'or d'Hollywood est décédée mardi, dans son appartement new-yorkais, à 89 ans. Star du cinéma en noir et blanc, elle a fait de son regard et de son culot les clefs de son succès. Portrait d'une actrice de légende.

Quand on évoque le Hollywood d'autrefois, on pense à ses icônes : Marilyn Monroe, Cary Grant, la stylée Marlène Dietrich, Greta Garbo (déjà accro aux régimes extravagants...). Autant d'acteurs et d'actrices qui ont marqué l'âge d'or du cinéma américain.

L'une de ces légendes s'en est allée hier. Lauren Bacall est décédée, mardi 12 août 2014, dans son appartement new-yorkais. L'inévitable conclusion d'une carrière remarquable. Car à 89 ans, l'actrice n'a jamais abandonné le cinéma. Une longévité rare.

Du Harper's Bazaar au cinéma

Pour la jeune Betty Joan Perske (son vrai nom), tout a commencé à New York en 1924. Abandonnée par son père, sa mère l'a élevée seule, et c'est aussi elle qui l'a poussée à apprendre la danse et la comédie. Fauchée, elle multiplie les petits boulots, occupant notamment le poste d'ouvreuse, avant de commencer une carrière de mannequin. En mars 1943, elle pose en couverture du Harper's Bazaar. Un vrai tournant.

Car la femme du réalisateur Howard Hawks tombe sur cette une et prie son mari de lui faire passer le casting de son nouveau film, "Le port de l'angoisse" avec Humphrey Bogart, alors au sommet de sa carrière. La jeune Lauren Bacall décroche le rôle et sa rencontre avec l'acteur fait des étincelles. Une alchimie palpable à l'écran, qu'on retrouve dans les trois autres films qu'ils tourneront ensemble, et qui se matérialisera par un mariage et deux enfants.

Couple modèle, Lauren Bacall et Humphrey Bogart font rêver l'Amérique, jusqu'à la disparition de celui-ci en 1957.

Une voix et un regard

Loin d'incarner les demoiselles en détresse, Lauren Bacall personnifie un renouveau à Hollywood. Avec sa voix rauque reconnaissable entre mille, elle mêle sensualité et insolence à l'écran, interprétant des femmes fortes et émancipées. Séductrice, l'actrice n'hésite pas à jouer de ce petit côté masculin.

Laurent Bacall et Humphrey Bogart dans "The Big Sleep" en 1946.

Sans oublier son regard par en-dessous, qui lui a valu le surnom "The Look". Un subtil dosage de timidité et d'effronterie qu'on retrouve à l'image. César d'honneur en 1996 puis Oscar d'honneur pour l'ensemble de sa carrière en 2009, Lauren Bacall n'a jamais pris sa retraite. Après Hollywood et des comédies comme "Comment épouser un millionnaire", c'est à Broadway qu'elle a prouvé son talent, avant de s'inviter dans des séries télé comme "Les Sopranos".

A jamais, Lauren Bacall restera une icône, l'incarnation d'une femme de caractère, belle et libre, charismatique et pleine d'assurance. "The Look", tout simplement.

À ne pas rater