Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Lanvin : le défilé grandiose d'Albert Elbaz aux beaux-arts de Paris

Jeudi 5 mars 2015, l'Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris a accueilli l'un des défilés les plus convoités de la Fashion Week : Lanvin. Pour preuve, même les filles perchées sur des talons de 15 remontaient à pied la rue Bonaparte, lâchées par leur voiture au café de Flore où les klaxons offraient déjà une mélodie rythmée. Cette cadence, on l'a retrouvé pendant le show d'Alber Elbaz qui avait choisi une musique particulièrement underground. Notre coeur en palpite encore. 

Vibrations jusque dans les gradins, Kanye West et Kim Kardashian en front row, Catherine Deneuve fidèle au poste, le défilé Lanvin Automne-Hiver 2015/2016 a frappé fort. Sur un son qui aurait sans aucun doute eu sa place en rave party, la première silhouette d'Alber Elbaz a déboulé, masculine dans son pantalon noir avec rayures berbères, féminine avec sa ceinture pompon et ses sublimes bottes à talons qui claquaient le sol avec chic.

Surprise chez Lanvin

Ce qui nous étonne pendant la première partie du show, ce sont ces robes épurées malgré des tailles ceinturées de cuir tressé, de peau aussi qui viennent parfois même envelopper l'épaule. Des looks qu'on croirait tout droit sortis d'un documentaire sur les peuples nomades du désert. Des grands gilets à franges appuient cette impression. Et d'ailleurs des franges il y en a partout, sur les gants, les jupes, les manteaux... donnant un maximum de volume aux tenues.

Du grand Alber Elbaz

Couleurs, fourrure, imprimés... la suite est bien plus folklorique. Le femme se libère de ses vêtements les plus ajustés pour porter des ensembles plus imposants encore, plus fluides. On flashe sur cette immense jupe bleu nuit en soie cousue de franges blanches qui semblent aussi légères que des plumes. Associée à une cape courte et une capeline asymétrique, on scotche sur cette allure ultra pointue, élégante et féminine. Un style indéfinissable mais captivant.

Suivront des robes poudrées, entièrement plissées et tellement aériennes. Et puis son contraire encore plus grandiose : des créations à la fois imprimées, rebrodées, des motifs saisissants mais indescriptibles (de notre place du moins), et toujours ces franges qui dansent au pas des mannequins. Il y a aussi ces accessoires très fun qui calment le jeu : des colliers et boucles d'oreilles à pompons, portés ensemble, des casquettes très cools et customisées, des chapeaux trompe-l'oeil... On est devant du grand Alber Elbaz, comme si le directeur artistique de Lanvin avait voulu nous montrer toute l'étendue de son savoir-faire. Impressionnant.

CDT

Merci à notre sponsor Toyota qui nous accompagne pendant toute cette Fashion Week de Paris avec la voiture Yaris Cacharel.

À ne pas rater