Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Lambert Wilson : une ''énorme dépression'' après la perte de ses parents

Pour la promo de son dernier film "Barbecue" d'Eric Lavaine, dans les salles dès le 30 avril prochain, Lambert Wilson s'est confié au magazine Marie France du mois de mai 2014. Dans cette interview, l'acteur de 55 ans revient sur une période douloureuse de sa vie, les décès de ses deux parents survenus à presque un an d'intervalle.

Après le drame familial qui vient de toucher l'actrice Ingrid Chauvin c'est à Lambert Wilson de revenir sur celui qu'il a vécu il y a un peu plus de cinq ans. L'acteur confie au magazine Marie France du mois de mai 2014 avoir "fait une énorme dépression, pendant un an et demi, avec des phases d'abattements et d'autres de surexcitation. Elle n'est pas intervenue à n'importe quel moment. J'ai perdu mes deux parents à un an d'intervalle. Cela fait beaucoup, on se sent d'un coup sans famille."

Bientôt à l'affiche du film "Barbecue", avec notamment Franck Dubosc et Florence Foresti, Lambert Wilson campe le personnage d'Antoine. Antoine vient de célébrer ses 50 ans et d'avoir un infarctus au même moment. S'il s'en sort, il doit désormais se montrer prudent. Seulement, Antoine a toujours été prudent sur tout : santé, alimentation, famille, amis.... Du coup, il décide de faire ce dont il a enfin envie de faire, et d'être lui. Plus de retenue. Au grand dam de son entourage...
Un point commun avec l'acteur qui explique qu'"Après cette dépression, mon système de valeurs a complètement changé. J'ai décidé de ne plus m'embêter avec les poids inutiles. J'ai fait le tri parmi mes amis. Je n'en suis pas particulièrement fier, mais je crois que je me devais d'accomplir des choix. Et je suis sur le point de faire le ménage sur d'autres questions".

Ce "nouvel" Antoine dont il est question dans le film d'Eric Lavaine, Lambert Wilson dit s'en sentir proche et confie à Marie France : "Je partage beaucoup avec lui et cela me plaisait d'incarner un type à la fois charmeur et odieux, proche de ses amis, mais pas toujours bien intentionné à leur égard".

À ne pas rater