Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Laetitia Milot : plus prête que jamais à avoir un enfant, elle songe à la FIV

Tomber enceinte, cela peut vite arriver comme relever du parcours du combattant. A 35 ans, Laetitia Milot fait tout pour avoir un enfant, sans résultat pour l'heure. A Gala, la comédienne de "Plus belle la vie" le confie : elle songe à la FIV et à l'adoption.

Avoir un enfant, cela peut parfois se révéler plus compliqué qu'on le croit. Si certaines tombent enceintes par accident, sans rien avoir prévu, d'autres peinent à voir leur rêve se réaliser. C'est le cas de Laetitia Milot. A 35 ans, la comédienne de "Plus belle la vie", série star de France 3, s'est déjà confié à plusieurs reprises sur son chemin de croix.

Elle est en effet atteinte d'endométriose, une maladie qui cause de fortes douleurs pelviennes et des règles abondantes et qui peut, dans certains cas, entraîner une stérilité. Un mal que Laetitia Milot a évoqué en interview, parlant librement de cette maladie qui, en plus de la faire souffrir physiquement, nuit à ses plans de vie.

En juin 2015, elle disait au magazine Gala espérer "tomber enceinte avant la fin de l'année." Malheureusement, près d'un an après, toujours rien, malgré les traitements. Pas découragée pour autant, elle poursuit ses efforts pour tenter de tomber enceinte naturellement, comme elle l'a indiqué ce mois-ci à Gala. "Je rêverais que ça se passe normalement : 'ils s'aiment, ils font l'amour, ils ont un bébé'. J'aimerais avoir un enfant comme ma mère a eu les siens."

Ses options : la FIV et l'adoption

A 35 ans passés, Laetitia Milot doit faire avec une autre donne : son âge. La fertilité baissant avec les années, ses chances de tomber enceinte s'amenuisent et elle en est consciente. "Les mois passent, je vieillis... Je m'accorde encore quelques mois avant de passer cette étape."

L'alternative, c'est d'avoir recours à une fécondation in vitro (FIV) et de s'en remettre à la médecine. Et si cela ne fonctionne pas, l'actrice s'est déjà dite ouverte à l'adoption. Ne reste plus qu'à croiser les doigts pour elle et son compagnon, Badri, plus que prêts à devenir parents.

À ne pas rater