Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Laetitia Casta : ses rôles les plus marquants

Mannequin, Marianne, égérie mais aussi actrice, la divine Laetitia Casta cumule les talents. Mais dans quels rôles nous a-t-elle le plus marqués ? Retour sur sa carrière en quatre rôles inoubliables.

Astérix et Obélix contre César (1999)

C'est dans le registre comique que Laetitia Casta s'essaie pour la première fois au cinéma, dans le rôle de Falbala, la jolie Gauloise dont est éperdument épris Obélix. Aux côtés de Gérard Depardieu, Laetitia n'a pas connu un tournage facile. En effet, le monstre sacré du cinéma français s'est amusé à bizuter l'actrice débutante jusqu'à la traumatiser, comme l'a confié un membre de l'équipe au magazine So Film : "Durant les essais, il y avait des plans avec elle et Gérard. À un moment, elle vient nous voir, elle nous dit : 'Putain j'ai peur, il y a Gérard qui est rentré dans ma loge en slip, il a pété, il est reparti !'". On peut comprendre l'effroi de Laetitia.

La bicyclette bleue (1999)

Inspiré du best-seller de Régine Desforges, "La bicyclette bleue" est un téléfilm en trois parties qui connaît à l'époque un grand succès. Laetitia Casta en est l'héroïne, la jeune Léa Delmas, confrontée au début de la Seconde Guerre Mondiale alors qu'elle n'a que 17 ans. L'histoire est très librement inspirée de l'épopée américaine "Autant en emporte le vent" et son succès considérable participent de la grande popularité de Laetitia Casta auprès d'un public large, qui l'adore pour son franc-parler.

Gainsbourg (Vie héroïque) (2010)

Un autre rôle iconique et à la hauteur de la superbe Laetitia Casta : celui de la mythique Brigitte Bardot, pour lequel l'actrice a adopté le même blond ravageur. Impossible d'oublier cette scène où la plus belle femme du monde est allongée nue sur le lit de l'homme à la tête de chou, sublimée par l'imagerie du film très travaillée de Joann Sfar. Une ode à la sensualité pour l'actrice qui s'assume et s'affirme toujours plus.

Arletty, une passion coupable (2015)

Changement de registre total pour l'actrice qui gagne encore du galon dans un téléfilm ambitieux retraçant la vie d'une autre comédienne, Arletty. Accusée de collaboration pour avoir aimé un Allemand pendant la guerre, cette femme libre et forte est probablement le rôle le plus important qu'ait eu à jouer Laetitia Casta. Elle ne s'est d'ailleurs pas ménagée et parvient à reproduire la gouaille unique de l'héroïne d'"Hôtel du Nord". Une preuve que la belle n'hésite pas à s'investir dans ses rôles ou à se métamorphoser, à l'écran comme à la ville.

À ne pas rater