Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Laetitia Casta : "Les gens de la mode m'ont appris mon métier d'actrice"

A l'évocation de ces tops passés au cinéma, le nom de Laetitia Casta émerge forcément. A trente-six ans, elle a su gérer le virage et se bâtir une carrière crédible dans le septième art, après des années passées sur les podiums. Instinctive, elle se raconte dans le magazine ELLE en kiosque aujourd'hui.

Laetitia Casta, c'est l'histoire d'une très jolie fille qui a marqué son temps. Sur les podiums, la Corse a rapidement conquis le monde de la mode. Avec son sourire inimitable et son corps sexy à souhait, elle a fait des ravages dès ses débuts dans le milieu, à quinze ans.

Depuis, elle a défilé pour les plus grandes marques, multiplié les campagnes de pub et joué les muses pour des couturiers de légende. Mais ce n'était qu'un début. Car Laetitia Casta marche à l'instinct. Et poursuit le beau. Sa carrière se devait de prendre des aspects polymorphes.

Au magazine ELLE, qui l'interviewe cette semaine, l'ancien mannequin explique sa conception de la beauté, et de ce métier dans lequel elle a tant brillé.

"Je sais comment attirer la lumière. Je l'ai su depuis le début d'ailleurs. Ca n'est pas une question de beauté. C'est un grain de peau. C'est une façon de saisir la lumière, de placer son corps. C'est une volonté de faire les choses. C'est ça qui crée la poésie."

De la mode au cinéma, une transition logique

Et la star de raconter comment, encore adolescente, elle s'est formée au métier d'actrice. Pour cela, elle remercie ses rencontres. "Dominique Issermann, quand je l'ai rencontrée, j'avais seize ans. Elle m'envoyait des bouquins. Elle m'a dit : 'Je ne suis pas là pour te photographier uniquement, je suis aussi là pour t'apprendre des trucs.'

Puis Yves Saint Laurent, qui me prédisait une carrière dans le cinéma. Peter Lindbergh aussi, qui m'a prise en photo en Marlon Brando et m'a fait comprendre beaucoup de choses. Ce sont les gens de la mode qui m'ont appris mon métier d'actrice, pas les gens du cinéma."

Celle qui se présente comme une "rebelle joyeuse" a fait de son corps "un outil de travail et d'expression pour aller chercher de la lumière." Sans jamais rien perdre de son authenticité et de sa passion.

À ne pas rater