Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Laeticia Hallyday et l'anorexie : ''Johnny m'a appris à m'aimer''

Dans une interview accordée à Paris Match, Laeticia Hallyday se confie sur la maladie qui l'a rongée adolescente, l'anorexie, et sur le rôle qu'a joué le chanteur dans sa guérison. Un entretien-confession qui met en lumière ses démons.

Le monde a découvert la jeune Laeticia Hallyday le 25 mars 1996. La blonde a tout juste 21 ans et convole en justes noces avec le rockeur le plus connu de l'Hexagone. Dix-sept ans plus tard, le couple est intact. Mieux, ils sont ensemble devenus les parents de deux petites filles, adoptées au Vietnam, Jade et Joy.

Ce que l'on savait moins, c'est que cette rencontre avait des airs de délivrance pour la jeune femme. Dans une interview accordée au magazine Paris Match, le couple s'est confié sur les prémices de cette histoire d'amour ultra-médiatisée. Et notamment une part sombre longtemps demeurée cachée.

"Les gens disent toujours que j'ai fait du bien à Johnny, que je l'ai sauvé. Mais si je ne l'avais pas connu, je ne serais peut-être plus là aujourd'hui. Moi aussi, je devais affronter mes propres démons. C'est peut-être pour cela qu'on s'est compris."

Son mal : l'anorexie

Quand Laeticia Boudou (son nom de jeune fille) rencontre le chanteur le mieux payé de 2012, elle a à peine 20 ans et se bat depuis 5 ans déjà contre une "maladie mentale taboue", l'anorexie (qui a donné naissance à une tendance inquiétante, le thigh gap). Cinq années lors desquelles les allers-retours à l'hôpital s'enchaînent. Elle en souffre toujours lorsque Johnny Hallyday la voit pour la première fois. "Johnny m'a demandé de le retrouver à Paris. Mon père m'a pris un billet aller-retour, et je n'ai jamais utilisé le retour. Je l'ai gardé en souvenir, pour nos filles".

"Johnny m'a appris à m'aimer"

Celle qui ne grignotait alors que "3 crevettes et une feuille de salade", aux dires de son mari ("Je n'ai jamais vu quelqu'un manger aussi peu") a peu à peu repris goût à la vie. "Johnny m'a appris à m'aimer (...) Enfin, je trouvais ma place dans la vie".

Encore aujourd'hui, a 38 ans, celle qui brille sur le tapis rouge reste marquée par la maladie. "A la moindre épreuve, je ne me nourris plus, je ne bois plus. Je peux perdre 5 kilos en 1 semaine. (...) L'anorexie est sans doute responsable de ma stérilité. J'ai été enceinte plusieurs fois. J'ai perdu mon dernier enfant à 4 mois et demi de grossesse. C'était au moment où nous allions accueillir Jade. Personne n'en a rien su".

Une interview-confession à retrouver dans Paris Match.

À ne pas rater