Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Laeticia Hallyday, confidences poignantes sur son "adolescence déglinguée"

Laeticia Hallyday se livre dans les pages de Paris Match. La pétillante blonde de 41 ans évoque son adolescence torturée et explique comment sa rencontre avec Johnny lui a été "salutaire". Focus sur ses poignantes confidences. 

Si l'on connait Laeticia Hallyday pétillante, il n'en a pas toujours été ainsi. La maman ultra stylée a connu une période très sombre à l'adolescence. Une époque révolue dont elle parle aujourd'hui avec recul et dont elle confie quelques bribes dans les pages de Paris Match, avant de se livrer sur son bonheur actuel auprès de Johnny Hallyday et leurs filles.

"Je me sentais inutile, je n'avais aucune estime de moi"

Il y a deux choses qui sont capitales pour Laeticia Hallyday : sa famille et "se sentir utile". Un besoin qu'elle explique dans le dernier numéro de Paris Match : "[C'est] parce que je suis gâtée par l'existence. Donc, j'ai besoin de rendre". Elle concrétise ce désir d'aider les autres dans des activités humanitaires, notamment avec l'association La Bonne Etoile avec laquelle elle intervient au Vietnam. Elle poursuit : "Pendant longtemps, j'ai éprouvé une vraie culpabilité vis-à-vis de la vie. Ce n'est désormais plus le cas". Avant sa relation avec son rockeur de mari, elle avoue avoir connu une période bien sombre. "Mon problème venait plutôt de mon adolescence déglinguée et torturée. A 18 ans, je ne me voyais pas continuer à vivre. Je me sentais inutile, je n'avais aucune estime de moi", a-t-elle raconté.

Quand elle est questionnée sur ses "démons", la pétillante quadra reste vague. "Des choses liées à l'enfance...", déclare-t-elle, "Heureusement j'ai rencontré Johnny avant qu'il ne soit trop tard. Ce fut salutaire". Quant à évoquer son idylle avec Johnny Hallyday, elle avoue être plus amoureuse aujourd'hui qu'il y a vingt ans. "L'amour évolue, nous sommes passés par des grands vertiges, de grands moments difficiles. Mais nous sommes devenus hyper complémentaires au fil du temps", a-t-elle confié.

"Adopter un troisième enfant n'est plus à l'ordre du jour"

Interrogée sur la possibilité d'adopter un troisième enfant, Laeticia déclare en plaisantant : "Jade et Joy sont totalement opposées à l'idée". Puis elle explique : "Aujourd'hui ce n'est plus à l'ordre du jour. Mais en 2009, au moment où Johnny est tombé malade, nous devions accueillir un petit garçon. Le combat principal à mener était celui de son rétablissement. Alors j'ai pris la sage décision de stopper la démarche de l'adoption".

Comme pour illustrer ses confidences dans l'émission "50min inside" sur TF1 où elle confiait que Johnny était un "très bon père, très protecteur et amoureux de ses filles", Laeticia a posté un cliché qui résume cet amour et cette sérénité sur Instagram.

À ne pas rater