Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Lady Kitty Spencer : la nièce de Lady Di, honte de la famille royale ?

Si depuis le mariage de William et Kate Middleton la famille royale d'Angleterre s'est reconstruite une image lisse et sans défaut, les trois nièces de Lady Diana gâchent un peu la fête. Jugées légères, opportunistes et superficielles, Amalia et Eliza, et surtout l'aînée, Kitty Spencer, donnent une piètre image de l'aristocratie britannique.

Il y a quelques semaines, nous vous dressions le portrait de Lady Kitty Spencer, fille du frère de Lady Diana. Cette jeune femme de 25 ans est passée, en quelques mois, du statut de célibataire la plus convoitée d'Angleterre à celui de nouvelle ennemie jurée de la famille royale.

Vulgarité et appât du gain

La raison de ce désamour ? Le comportement léger et intéressé de la jolie blonde et de ses soeurs, les jumelles Amelia et Eliza, âgées de 23 ans. Les trois Anglaises passent leur temps à se mettre en scène sur Instagram. Selfies, soirées alcoolisées, décolletés vertigineux et maquillage à la truelle... Voilà qui tranche radicalement avec le style discret et le charme timide de feu leur tante Diana.

En plus de ce petit côté tape-à-l'oeil, Kitty Spencer a pour fâcheuse habitude de profiter de son patronyme. Elle se fait offrir des vols en classe affaire, ne payerait ni ses vacances, ni ses brushings. La belle "remercie" les prestataires en publiant quelques mots et une photo sur les réseaux sociaux. Cela marche comme ça aujourd'hui ma très chère !

Sans surprise, ce comportement est loin de plaire à la famille royale qui avait pourtant redoublé d'efforts pour rendre à l'aristocratie ses lettres de noblesse. Dans les années 1990, la famille royale d'Angleterre a traversé plusieurs scandales qui ont sensiblement écorné l'image de l'aristocratie britannique. Divorces en série chez les enfants de la reine, décès brutal de Lady Diana en 1997, réaction froide et détachée d'Elisabeth II à ce drame... Autant d'événements regrettables qui ont fait beaucoup de tort aux Windsor.

La réputation des Windsor en péril

Mais en avril 2011, la donne change soudainement : le prince William épouse sa compagne depuis plusieurs années, la jeune et (très) jolie Kate Middleton, roturière issue de la classe moyenne. Les jeunes femmes du pays se reconnaissent en elle, l'admirent, la prennent pour modèle. Kate comble rapidement le manque causé plus de vingt ans plus tôt par le décès de Lady Diana. Suivent les naissances de George et Charlotte : en l'espace de quelques petites années, la famille royale a retrouvé de sa superbe.

Il n'est donc pas étonnant que tout ce petit monde soit agacé par le comportement des cousines de William et Harry, venues jouer les trouble-fêtes. Les soeurs Spencer seraient-elles devenues les nouvelles ennemies de la reine ? C'est fort possible. Cela fera des vacances à Beatrice et Eugénie d'York !

Amélie Wolf

À ne pas rater