Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Lady Gaga : ''Ma sexualité ne joue pas un grand rôle dans ma vie''

Pour la couverture du numéro été du magazine Porter, Lady Gaga abandonne ses artifices habituels et se livre dans une vidéo où elle parle de sa sexualité et de son identité. Moins Gaga et plus Lady, Stefani Germanotta n'a jamais eu autant l'air d'une artiste, une vraie.

Dans une pièce aux airs de cocon et éclairée à la bougie, on découvre une autre Lady Gaga. Celle qui s'oblige à nous dévoiler une nouvelle identité à chaque sortie publique semble pour un temps avoir baissé les armes. Pas de maquillage effet canevas ou palette de peinture, cette fois c'est le teint nude et les lèvres brillantes qu'elle apparaît.

Pour un peu, on peinerait à reconnaître celle qui depuis 2008 s'échine à devenir la nouvelle Queen of the pop. Moins trash que Miley, plus barrée que Rihanna, Lady Gaga est un personnage à part, souvent décrié, qui tente avant toute chose de se faire reconnaître comme une artiste avec un grand A. Jusqu'à en faire trop. Son battage médiatique pour la sortie de son nouvel album a plus fatigué les foules qu'autre chose.

Dommage, car lorsque Lady Gaga redevient Stefani Germanotta, l'intérêt se réveille. On se souvient alors que sous ses perruques et costumes improbables, sous ses happening pas toujours compréhensibles se cache une musicienne de talent à la voix puissante. Lady Gaga sait jouer du piano et chanter sans fausse note. Normal, direz-vous. Pourtant, toutes les chanteuses pop actuelles n'en sont pas capables.

Pour le magazine Porter, Lady Gaga accepte de laisser son personnage exentrique pour se montrer plus nature. Bien sûr, elle est coiffée et maquillée, mais sans les artifices dont elle est coutumière. "Il est facile d'oublier qu'il y a une vraie jeune femme - et une incroyable musicienne - sous les perruques et les costumes, le matraquage publicitaire et la théâtralité", explique Lucy Yeomans, la rédactrice en chef de la revue.

"Avec ces photos, nous voulions révéler la femme derrière la Lady, l'artiste sous l'artifice. Quand j'ai vu la photo qu'ont prise Inez & Vinoodh de Gaga, portant rien d'autre qu'une robe de grand-mère vintage - la tenue qu'elle porte souvent pour composer ses chansons - j'ai su que ce serait la couv. C'était authentique, personnel et beau, rien à voir avec les images d'elle qu'on a vues jusqu'ici."

Dans le making-of du shooting, Lady Gaga parle d'elle, de la façon dont elle se perçoit. Artiste avant femme, elle aime à penser par-delà le genre. "Ma sexualité ne joue pas un grand rôle dans ma vie, c'est seulement une chose animale et pure que j'ai du mal à comprendre." Avant d'ajouter, "Je suis mes fans, ils sont moi". Pour Lady Gaga, le "nous" précède le "je".

À ne pas rater