Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Lady Diana : sa mythique robe de bal Emanuel mise aux enchères

Le succès des ventes aux enchères ne faiblit pas. La dernière en date ? Celle d'une robe de bal brodée de détails dorés et de cristaux ayant appartenu à Lady Diana. Les enchères vont s'envoler.

Après sa cravate mise aux enchères à 3 500 euros, ou encore la vente de dix de ses robes qui ont rapporté 1 million d'euros, le dressing de Lady Diana attire toujours autant les foules. Le 3 décembre prochain, Kerry Taylor Auctions va mettre aux enchères l'une des robes de bal de Lady Diana. Il s'agit de la même maison d'enchères qui s'était occupée de la vente du dressing de Diana Vreeland un peu plus tôt dans l'année.

En organza, satin, ornée d'éléments dorés et de cristaux, cette robe de bal est signée du duo de créateurs David et Elizabeth Emanuel. Pour rappel, David et Elizabeth Emanuel ont signé l'historique robe de mariée de la princesse lorsqu'elle a épousé le prince Charles en 1981.
La robe qui est mise aux enchères en décembre prochain n'avait pas été spécialement créé pour la princesse, comme on pourrait l'imaginer, mais existait déjà. C'est Lady Diana elle-même qui l'avait choisie. Sur le site de la maison d'enchères, on apprend que la créatrice Elizabeth Emanuel avait estimé qu'il y avait deux réactions possible face à cette robe : soit on aime, soit on déteste. Elle se souvient également que la princesse lui avait dit qu'elle "adorait" cette robe.

Chose que l'on veut bien croire puisqu'elle l'a porté à trois reprises. Une première fois lors d'un banquet à Londres dans la résidence de l'ambassadeur d'Allemagne en 1986, une seconde fois lors d'une représentation du Bolshoi Ballet à l'Opéra Royal, toujours en 1986. Et enfin, à une troisième reprise en 1987, à l'occasion de la première du film "Tuer n'est pas jouer", le 15ème opus de la série des films de James Bond.
Estimée entre 50 000 et 80 000£, soit environ 60 000 euros et 95 000 euros, on imagine sans mal que la vente pourrait aller bien au delà de cette estimation.

Découvrez sur PureTrend la robe de bal de Diana mise aux enchères le 3 décembre prochain.

J.D

À ne pas rater