Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

La taille 32 et fesses rebondies, nouvelle silhouette star gonflante d'Instagram

.

Mais qui sont ces filles, ces ovnis d'Instagram qui semblent être sorties de leur mère avec un derrière à la Kim Kardashian et une taille de crevette ? Depuis quelques mois, elles fleurissent sur les réseaux, mettent des étoiles dans les yeux de nos mecs et cumulent les likes à chaque nouvelle photo. Jalousie ou embarras ? Nous sommes partagées. 

Ma mère dirait : "elles doivent sûrement avoir des problèmes de dos". Et pour une fois, j'ai envie d'être d'accord avec elle. Supporter leurs deux fesses qui doivent bien faire le poids de deux bouteilles de Yop avec leur tour de taille qui peut s'apparenter à celui d'une adolescente de 12 ans, cela ne doit pas être facile. Et pourtant, ce sont elles les nouvelles stars d'Instagram : les skinny fit girls. Comprendre : des filles entre 18 et 30 ans qui font plus de sport que toi - même quand tu t'entraînais pour le semi-marathon - et qui sont maigrissimes.

Dans une ère où le body positive est légion, les hommes autour de moi continuent à être fascinés par les soeurs Tantot (à découvrir ci-dessous, ces deux soeurs au physique avantageu lancent une ligne de maillot de bain et prennent en photos leurs fesses dedans), Jen Selter, Emily Ratajkowski et autres comptes sexy à plus d'un million de followers.

"C'est sûr avec des filtres..."

Morphologie d'exception ou régime à base de graines et de lait d'amande uniquement, personne ne le sait vraiment. Évidemment, les silhouettes en question préféreront manger leur tanga que d'avouer une injection par ci par là. Ce qui est évident, c'est l'utilisation des filtres et des applications de retouches. Peau toujours parfaitement niquel, formes lissées... il n'y a qu'à voir les stories de ces filles pour constater que leur physique n'est pas exactement celui de leurs posts (d'ailleurs il est souvent mieux dans la vraie vie !). Pas de quoi donc, les envier réellement.

Il est temps que ce culte du corps "parfait" (sans une touche de graisse mais avec de grosses fesses) évolue ! Si de plus de plus de figures d'Instagram tentent de faire des actions coups de poing comme Laura Calu et son #objectifbikinifermetagueule, cela ne semble pas encore logique pour tout le monde.

Phénomène de mode ou véritable évolution des mentalités ? Dans un cas comme dans l'autre, on espère que les fantasmes vont bientôt basculer vers des silhouettes plus naturelles !

Je vous laisse, je dois aller flouter mes bourrelets sur mon prochain post vacances.

Pauline Arnal

À ne pas rater