Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

La philosophie du Corset selon Mr Pearl

Les costumes de ballet sur lesquels il travaille pendant le temps libre que lui laissent ses études aux Beaux-Arts, conduisent Mr Pearl à s'intéresser plus précisément au corset. Il étudie les pièces anciennes dans les réserves des musées et réalise ses premiers corsets en 1985. A cette époque, Les English Excentrics parmi lesquels son ami Leigh Bowery, réinventent les codes d'une fantaisie ultra sophistiquée. Mr Pearl collaborera en tout premier lieu avec Thierry Mugler puis Vivienne Westwood, McQueen, Chalayan, Galliano pour Dior, Christian Lacroix et aujourd'hui Jean-Paul Gaultier. Il crée aussi des modèles sur-mesures pour une clientèle privée de Dita Von Tease à Jerry Hall. Cet australien d'origine, a longtemps vécu à Londres, puis à New York, Mr Pearl habite désormais dans une carte postale, une maison à colombages donnant sur Notre Dame, où nous l'avons interviewé afin qu'il nous prodigue ses précieux conseils.

 

Pourquoi porter un corset ?

Vous avez toujours l'option de ne pas en porter mais cela peut apporter beaucoup de choses positives, c'est une sorte de rituel, c'est une discipline, le corset aide l'esprit à entrer en connexion avec le corps, sinon le corps, on n'y pense jamais. Le corset vous force aussi à rester calme, le stress et le port du corset étant incompatibles. Porter un corset doit être une démarche volontaire. Il y a des mannequins qui ne le supportent pas, mais celles qui apprécient m'ont toujours remercié. Ainsi Honor Fraser m'écrivait sur une carte postale : "J'ai compris que j'étais la mieux habillée du show et je voulais vous remercier de m'avoir donné cette sensation que je n'avais jamais éprouvé auparavant".

 

La silhouette corsetée est-elle encore à la mode ?

Pour ceux qui réagissent en termes de mode cela peut s'articuler ainsi. Moi, je ne vois pas les choses de cette façon, je place le corset au-delà des modes.

 

Porter un corset peut-il vous conduire à devoir le garder en permanence ?

Oui, et c'est le cas de Cathy Young une américaine qui se trouve être la plus petite taille au monde : 38cm. C'est extraordinaire à voir ! Elle est corsetée depuis très longtemps et le sera toute sa vie car le corset modifie la façon dont la masse musculaire soutient la colonne vertébrale. Ses muscles devenus très souples ne portent plus sa colonne. Celle-ci est comme "stretchée", ce qui a pour effet de la grandir mais elle a besoin de soutien. C'est un peu l'équivalent de ce qui se passe avec les colliers au cou des femmes girafes.

 

Doit-on serrer le corset au maximum ?

Lorsqu'on apprend à vivre avec un corset, l'expérience prend quelques semaines.

Un corset neuf, vous ne le serrez au maximum que quelques heures dans la journée, car il se fait progressivement à vos formes, jusqu'au moment où vos pouvez le garder tout le temps fermé au maximum, et ensuite... eh bien, il vous faut un nouveau corset !

 

Que porter avec un corset ?

Rien. A poil ! Car ce qui m'intéresse à l'origine ce sont les mouvements de danse qu'autorise un corps corseté. L'anatomie humaine est incroyablement belle, et de même que dans la nature on peut diriger les arbres et les arbustes et pousser leurs formes un peu plus loin – comme les bonsaïs ou l'art topiaire – de même en déplaçant la taille, en changeant un peu les proportions, on peut ajouter beaucoup à l'anatomie. Un corset chair sur un corps nu et la silhouette s'améliore de façon tout à fait intéressante, le corps semble plus fort et plus beau. Bien sûr, sous les vêtements, le corset est un élément mystérieux qui implique d'entrer dans l'intimité de la personne, pour pénétrer ce mystère. Je suis fasciné par ces deux possibilités extrêmes.

 

A qui le corset ne va-t-il pas du tout ?

Fait sur mesure il peut aller à tout le monde à l'exception des corps trop athlétiques dont la masse musculaire est très ferme...

 

Quels sont les matériaux du corset ?

De préférence, au contact de la peau, des matériaux naturels : le coton ou la soie. Hier, les baleines étaient faites des fanons de la baleine bleue, ces tiges extrêmement souples et solides qui leur servent à filtrer le plancton (une matière qui se rapproche de celle des ongles). On pouvait les couper dans la longueur et l'épaisseur et les tordre sur elles-mêmes à 360°. Elles sont désormais interdites et remplacées par des spirales de métal.

 

"Toute m'a vie cela m'a halluciné qu'un homme ait pu imaginer qu'il pouvait trouver dans une baleine de quoi faire une taille de guêpe."

 

Comment se fait-il que vos corsets soient si différents des autres ?

Je suis fasciné par la possibilité de créer une illusion d'optique qui fait paraître la taille beaucoup plus étroite sous certains angles, alors que sous d'autres angles, elle ne le sera pas autant. La taille est de forme ovale, le secret est dans la façon dont vous répartissez le volume que vous supprimez sous un autre angle. Cela dépend juste de la façon dont le corset est coupé et baleiné.

 

Un corset accentue-t-il la fragilité ou le pouvoir d'une femme ?

Son pouvoir, ça c'est sûr. Cathy Young par exemple, est étonnante... elle a une allure très particulière, bouge avec élégance et dans une assemblée, on ne regarde qu'elle. On peut trouver ça choquant, élégant, mystérieux, fascinant. Sa force vient du fait qu'elle se dédie à la transformation de son corps ; cela demande des sacrifices, de la discipline et vous emmène à un point assez élevé. Sublimer ainsi son anatomie n'a rien à voir avec le pouvoir, mais c'est d'une beauté très puissante.

 

Qu'en est-il des les fantasmes liés au corset ?

On peut penser tout ce qu'on veut à propos du corset, que c'est un peu pervers, un peu sale, ou même Sado Maso mais c'est beaucoup plus fort que tout ce que vous pensez. Loin d'être une chaîne, le port du corset consenti dépasse la soumission et la domination. On accède à monde plus libéré, plus intense et qui vous autorise à développer une grande confiance en vous même et avec la personne avec lequel vous partagez cela.

 

Chirurgie esthétique et corsetterie ?

Une seule opération m'intéresse personnellement, elle consiste à se faire enlever les côtes flottantes ; c'est considéré comme illégal, mais cela peut se faire. Il existe une possibilité encore plus extrême qui consiste à enlever 1 cm sur le devant de chacune côtes pour rendre plus étroite la cage thoracique. Cela se ressoude tout seul mais c'est quelque chose de très compliqué. Pour moi, le resserrage d'un lacet vaut toutes les liposucions.

 

Vous avez longtemps porté un corset ?

J'ai cessé un temps mais je m'y remets. Historiquement, la corsetterie pour homme est aussi ancienne que pour la femme, utilisée depuis le Moyen-âge à la Renaissance et même avant, puisqu'on on a trouvé des statuettes d'homme de la crête ancienne portant des vêtements corsetés. C'était il y a plus de 2 500 ans. Ensuite, Le corset était porté avec les tenues militaires, c'était une protection mais c'était aussi un élément du costume de parade. Sous les armures, la taille pouvait être extrêmement fine. Vous voyez cela vient de très loin...

 

Propos recueillis par Paquita Paquin

 

 

 

À ne pas rater
À découvrir