Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

La parisienne, mode d'emploi

Vanessa Paradis, la parisienne bling bling.
Plus sophistiquée et pour cause, elle habite désormais à Los Angeles, Vanessa Paradis mixe romantisme et couture.
Signes de reconnaissance : Veste ou sac Chanel.
Vanessa Paradis, la parisienne bling bling. Plus sophistiquée et pour cause, elle habite désormais à Los Angeles, Vanessa Paradis mixe romantisme et couture. Signes de reconnaissance : Veste ou sac Chanel.

Symbole de chic, de glamour discret, de romantisme pas gnangnan, la Parisienne évoque autant qu'elle impressionne. Un style cultivé lors des Fashion Weeks, avec des allures faussement décontractées, aux couleurs sombres et au naturel ravageur. Car oui, la Parisienne n'essaie pas d'être élégante, elle l'est naturellement. Du haut de ses escarpins noirs Isabel Marant, une valeur sûre, ou confortablement chaussée dans des mocassins Roger Vivier, elle prouve que sophistiqué n'est pas un nécessaire pour faire de l'effet.

Chevelure rarement relevée, teint nude, la Parisienne s'autorise une pointe de rouge sur les lèvres. Mais du rouge Chanel. Rares sont celles qui osent l'oeil charbonneux, à moins de vouloir souligner une allure un peu rock, comme Mélanie Thierry. Car dans cet univers un peu cours d'école, où jean rime avec tapis rouge, on distingue deux catégories : la Parisienne soignée, celle qui s'impose et la Parisienne très bohème, celle que l'on verrait bien pique-niquer sur les marches du Sacré-Coeur.

La Parisienne soignée
Font partie de cette caste, Mademoiselle Agnès et sa clique de fashionistas : Alexandra Golovanoff, Emma de Caunes etc. Même combat pour Axelle Lafont, qui voue un culte au pantalon à condition de le porter avec des talons, et pour Audrey Marnay qui s'autorise des pièces plus rétro sous les projecteurs. Ces filles-là sortent rarement sans leur sac assorti et suivent les tendances, avec une maîtrise étonnante.

Leur signe de reconnaissance : un sac griffé, une détermination en talons de 15 et une légère sophistication.

La Parisienne bohème
Font partie de cette espèce, Clémence Poésy, Jane Birkin, Charlotte Gainsbourg. Des filles "peace", qui n'ont pas besoin de talons pour s'affirmer et qui boudent les brushings. Des filles qui n'ont pas peur de mixer rayures, daim et cuir, grâce à leur simplicité et leur prestance naturelle.

Leur signe de reconnaissance : le chapeau, le no make-up associé à un sourire ravageur. Sans oublier les baskets ou tout autre soulier du dimanche, bien souvent marié à un sac Chanel ou Hermès.

 

Mode d'emploi de la Parisienne, en images sur Puretrend.

 

Chloé de Trogoff

À ne pas rater