Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

L'oeil de Maxime Antonin : Olympia Le-Tan et Spike Jonze

Présentation du court métrage "Mourir auprès de toi" de Spike Jonze pour la nouvelle collection Olympia Le-Tan.
Olympia Le-Tan
Présentation du court métrage "Mourir auprès de toi" de Spike Jonze pour la nouvelle collection Olympia Le-Tan. Olympia Le-Tan

La Fashion Week de Paris est un joyeux tumulte dont Maxime Antonin capture les à-côtés des défilés. De soirées en présentations, le jeune photographe arpente les rassemblements du monde de la mode, avec un regard original. Le pèlerinage continue.

Olympia Le-Tan et ses pochettes animées à la librairie Shakespeare & Company- dimanche 6 mars

Chez Olympia Le-Tan, le monde des amis est important. Une personne, plus que tout autre, cette saison : le réalisateur Spike Jonze. Ensemble, ils ont fait un petit film animé, se sont follement amusés à imaginer l'univers enchanté, poétique de la créatrice. "Les sacs d'Olympia" - connus pour être des minaudières en forme de livres, avec couvertures feutrées - se transforment, ici, en un bestiaire, un monde en soi qui rivalise d'ingéniosité et de personnages en feutrine, pour une histoire d'amour belle à pleurer. Même pas dix minutes, "Mourir auprès de toi", le film synthétise, à merveille, tout l'univers de cette femme-gamine qui reçoit, en ce dimanche, en robe à fleurs et tablier, à la librairie mythique Shakespeare & Company. Un lieu chargé d'histoires, de fantômes comme Hemingway ou James Joyce, parfait écrin pour les autres livres mainaudières d'Olympia. Et comme une fête n'est rien sans amis, Olympia a tenu à inviter ses proches, son père en premier, illustrateur inspiré, jusqu'à Arielle Dombasle, créature inspirante ! Ce que la mode, ses petits à-côtés ont de meilleur à proposer. L'imagination d'Olympia n'est pas contenue, mais contrainte à une poésie douce, faite de tendresse, d'un regard particulier, pas si loin d'une réalisatrice qui se serait un jour toquée pour des sacs. Une très jolie présentation.

À ne pas rater