Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

L'interview de Judith Milgrom, la talentueuse créatrice de Maje

Judith Milgrom est la créatrice de la marque Maje.
Judith Milgrom est la créatrice de la marque Maje.

L'univers Maje séduit de plus en plus au fil des années. Plus de dix ans après l'ouverture de sa première boutique à Paris, la marque fait à nouveau parler d'elle en lançant un sac à franges déjà iconique. Puretrend a interviewé la femme qui a tout imaginé, la fondatrice de Maje : Judith Milgrom. 

Trois dates clés dans la vie de Maje ?

En 1998, la naissance de Maje. 2005 l'ouverture de notre première boutique parisienne, 2009 la très belle rencontre avec Vanessa Traina qui nous a permis de réussir avec brio notre entrée sur le marché américain, très concurrentiel sur notre positionnement " luxe accessible" chez Barney's qui avait accueilli une collection capsule faite en collaboration avec Vanessa. Plus récemment, notre véritable entrée dans le monde de l'accessoire avec le lancement de notre sac "M" en 2015, devenu très vite notre sac emblématique, notre it-bag.

Qui est la femme Maje pour vous ?

Je ne dirai pas qu'il y a une femme Maje... Je pense à toutes les femmes qui sont restées jeunes d'esprit, qui aiment séduire, plaire et se plaire, qui considèrent la mode comme un jeu, sans jamais se prendre trop au sérieux, une mode qui les fait se sentir féminines, belles, sexy, surtout pas vulgaires. Les femmes Maje sont curieuses, ouvertes d'esprit, elles sont connectées.

Quid de la collection actuelle ? Quel style, comment la décririez-vous ?

C'est l'histoire d'une femme qui aime s'habiller comme bon lui semble et surtout comme personne. Elle mélange son manteau en tartan avec des nuisettes, ceinture son manteau frangé sur un haut en dentelle, elle porte une cape en dentelle pour se donner de l'inspiration la nuit tombée, elle réinvente l'histoire du rock avec une minijupe boutonnée en denim brut et pique le blouson aviateur en veau velours de son amoureux, avec son sac M quelle porte avec tout.

La "petite marque" est devenue géante, comment vit-on cette évolution fulgurante ?

Tout est arrivé très vite et en même temps, j'ai l'impression que rien n'est arrivé par hasard, les étapes de notre développement ont été pensées. Des collaborations avec des femmes qui m'inspirent et qui ont travaillé avec moi sur des collections capsule, à l'ouverture de nos boutiques d'abord en France puis quasiment partout dans le monde, en passant par des actions de soutien aux enfants malade par exemple (Mécénat Chirurgie Cardiaque, association qui se bat pour venir en aide aux enfants atteints de malformation), Maje est une aventure qui m'a comblée tant sur le plan professionnel qu'humain.

Si vous ne deviez désigner qu'une seule icône pour incarner Maje ?

Il y en a plusieurs, c'est difficile de n'en citer qu'une. Je citerais plutôt pêle-mêle : Kate Moss, Sienna Miller, Lou Doillon, Alexa Chung, Cara Delevingne. Bref, des femmes qui ont de la personnalité et qui ne laissent jamais indifférents.

Quel est le vêtement indispensable pour une femme selon vous ?

Difficile de choisir, peut-être une robe ajustée à la taille, une pièce intemporelle et qui peut se porter en toutes occasions, selon l'accessoire avec lequel on l'associe.

Aujourd'hui la marque a lancé son sac iconique, une façon de l'installer un peu plus dans l'inconscient collectif ?

Le sac s'appelle tout simplement "M", comme Maje. Je l'ai voulu comme un compagnon facile de tous les jours: bohème et élégant, structuré et souple, qui accompagne les femmes dans différents moments de leur vie.

Sac M, Maje, entre 195 et 225€.
Sac M, Maje, entre 195 et 225€.

Quels sont les 3 indispensables que vous glisseriez dans votre M ?

Un téléphone portable, un baume à lèvre et un petit carnet.

Quelle est la prochaine grande étape pour Maje ?

Développer de nouvelles familles de produit, il y a encore beaucoup de territoires que nous n'avons pas encore explorés, cela nous ouvre beaucoup de perspectives.

Rendez-vous sur le site : http://fr.maje.com/

Propos recueillis par Pauline Arnal

À ne pas rater