Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

L'artiste du mois : Clean Bandit, rencontre avec le quartet anglais

De tous les festivals, outre-Manche comme chez nous à Rock en Seine où nous les avons rencontrés, le petit groupe Clean Bandit est de ceux qui deviendront grands. Il en a du moins tous les atouts.

Pourquoi eux ? Clean Bandit est connu pour deux caractéristiques principales.

1) Ils n'ont pas de chanteur. Jack Patterson, que nous avons rencontré, avoue qu'ils aimeraient bien enfin en trouver un qui leur conviendrait, "pourquoi pas Beyoncé", plaisante-il. 2) Il n'y a pas de guitare mais un violon et un violoncelle. Autant d'originalité dans notre paysage musical actuel, où tous les artistes tendent à se ressembler, cela vaut bien la peine que les quatre Anglais soient nos artistes du mois.

Leur style musical ? Un soupçon d'électro à la Disclosure ou Rudimental, (bien qu'inspiré par Radiohead), un soupçon de dance et des instruments classiques, voire carrément des symphonies samplées comme le Quatuor à cordes n°21 2nd mouvement de Mozart sur le titre "Mozart's House", les quatre Anglais sont à l'origine d'un genre résolument hybride que l'on pourrait définir comme de la musique de chambre électronique. Officiant depuis 2009, ils ont dû attendre 2014 et le titre "Rather Be" pour rencontrer enfin le succès et décrocher leur premier numéro 1 dans les charts.

Leur album on en pense quoi ? "New Eyes" fait suite à trois EP et le groupe livre donc un opus bien ficelé. Entre les mélodies classiques et les différents vocalistes invités, hommes ou femmes, de Jess Glynne à Stylo G, les morceaux se suivent et ne se ressemblent pas. "C'est un peu une source de confusion pour le public, notamment depuis le clip de "Rather Be" pour lequel on a utilisé une actrice japonaise" raconte Jack. "Les gens se demandent qui est Clean Bandit mais j'espère qu'ils peuvent entendre quelque chose dans les chansons, un fil conducteur. Mais peut-être pas" (rires). Frais, pétillant et surtout sortant de l'ordinaire, l'expérimentation est incontestablement au rendez-vous. Peut-être trop, au point d'en devenir un peu mainstream pour certains titres au goût des puristes de l'électro... Un album qui gagne largement à être entendu et vu en concert. Ils ont d'ailleurs attiré beaucoup plus de festivaliers que prévus lors de leur passage sur la scène pression live lors de la dernière édition du festival Rock en Scène (et ce malgré l'absence deux membres du groupe.)

Titre coup de coeur ? Même si le tube de Clean Bandit est incontestablement "Rather Be", on lui préférera le titre "Extraordinary ft Sharna Bass" aux paroles catchy, une légèreté qui nous donne l'impression que la saison estivale n'aura pas de fin.

Côté look ? Clean Bandit est composé de trois garçons, Jack Patterson (basse, clavier), Luke Patterson (batterie), Milan Neil Amin-Smith (violon) et une fille Grace Chatto (violoncelle) qui semblent tout droit sortie d'une pub American Apparel. Une discrétion et un côté "casual" que n'a certainement pas leur musique.

Chance de succès ? À la tête d'un genre musical hybride, Clean Bandit a rapidement su se faire une place dans les charts. Reste désormais à savoir suffisamment se renouveler pour la garder. Mais le groupe n'a pas dit son dernier mot puisqu'il leur reste encore bon nombre de compositions classiques qu'ils aimeraient sampler à l'image de d'une Messe en B mineur de Bach. Le groupe va également travailler avec l'Orchestre philharmonique de la BBC. Une opportunité qui va apporter encore plus de crédibilité au quatuor et "probablement la chose la plus excitante faite jusqu'à présent" pour Jack.

Marie Bresson-Mignot

À ne pas rater