Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Kristen Stewart : sa déclaration d'amour à Nicolas Ghesquière

Pour la première fois depuis quelques mois, ce n'est pas son infidélité qui met Kristen Stewart sous les spotlight mais son rôle d'égérie. De passage à Paris pour assister au défilé Balenciaga, la jeune femme a accordé une interview à Style.com au cours de laquelle elle revient sur sa collaboration avec Nicolas Ghesquière.

Si il a fallu à la jeune femme attendre ses 22 ans pour intégrer la team Balenciaga, c'est à l'âge 12 ans qu'elle rencontre Nicolas Ghesquière. Et elle a beau être généralement peu démonstrative, elle ne tarit pas d'éloges sur le créateur comme sur ses créations. "Je n'ai jamais rien fait avec tact, je voulais juste être autour de Nicolas. C'est comme dans les films. Vous trouvez des âmes soeurs. Vous vous dites "Il faut que l'on fasse quelque chose ensemble. Ma vision créative ce n'est pas les vêtements... Mais je veux être autour de "ça"."

Kristen n'a peut-être pas les caractéristiques habituelles d'une égérie parfum mais c'est ce que le créateur appelle sa "féminité rebelle" qui fait d'elle la muse parfaite pour Florabotanica. Très impliquée, la jeune femme pioche désormais ses tenues chez Balenciaga et ça lui réussit. Apparemment à l'aise dans les bottines à boucles qu'elle ne quitte plus, elle semble avoir trouvé enfin un style et un ADN mode qui lui correspondent. Son coup de coeur ? Les pulls imprimés de la collection Automne-Hiver 2011/2012. Mais la jeune femme est aussi tombée sous le charme de la toute dernière collection Printemps-Eté 2013 qu'elle trouve "incroyablement cool".

Au cour de l'interview elle revient plus particulièrement sur la flagrance. Elle l'avoue sans surprise, elle n'était jusque là pas le genre de fille à se parfumer. Mais en même temps qu'elle se fait de plus en plus sexy, grâce aux créations Balenciaga comme au Festival de Cannes, elle veut également être plus séductrice et cela passe pour elle par le parfum. "Cela t'apporte d'un seul coup un petit "quelques chose". Il y a de la sophistication. Et ça fait du bien, c'est du sexe, c'est vibrant."

Visiblement sous le charme de la maison, aurait-elle enfin trouvé l'impulsion pour devenir une véritable icône mode ? Affaire à suivre.

À ne pas rater