Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Kristen Stewart : "Robert et moi avons essuyé les plâtres"

Actrice mondialement connue depuis l'immense succès de la saga "Twilight", Kristen Stewart confie que les affres du succès lui sont tombés dessus sans qu'elle puisse les maîtriser.

Il y a quelques mois, le Nouvel Observateur a pu interviewer l'actrice Kristen Stewart alors en pleine promo du film "Sils Maria" avec Juliette Binoche (toujours dans les salles de cinéma). Aujourd'hui, le site du magazine dévoile l'intégralité de cette entrevue. Si la comédienne américaine y parle cinéma, elle revient surtout sur la façon de vivre cette célébrité ultra médiatisée et non choisie.

"Je n'ai pas d'autre choix que la survie"

C'est avec un certain recul et une certaine clairvoyance que Kristen Stewart évoque cette nouvelle façon d'envisager la vie privée, qui n'a finalement plus rien de "privée" lorsqu'on décide de faire le job d'acteur. Elle explique que "tout est public, relayé, connecté. (...) Je n'ai pas d'autre choix que la survie." Acteur, un métier assurément pas comme les autres : "Certains vont au boulot puis rentre chez eux. Nous, non. Il n'y a plus de frontières : elles ont fondu. Il n'y a plus de vie privée. La mienne, j'y ai renoncé."

"Robert et moi avons essuyé les plâtres"

Le prix de la célébrité, elle l'a payé. En juillet 2012, alors qu'elle est en couple avec Robert Pattinson, des photos volées prises par un paparazzi la montre dans les bras de Rupert Sanders, réalisateur du film "Blanche-Neige et le chasseur". Son couple vole alors en éclat, comme celui de Rupert Sanders alors marié à Liberty Ross et père de deux enfants. Très lucide, Kristen Stewart ajoute penser "que Robert et moi, ou Justin Bieber, avons essuyé les plâtres d'une forme neuve de surexposition. Peut-être que ça n'a jamais été aussi loin avant nous. La vitesse à laquelle les rumeurs se propageaient... Inimaginable. J'ai développé depuis une haine tenace envers la technologie."

"La célébrité est considérée comme plus sexy et plus désirable que le bonheur"

Dans cette interview, Kristen Stewart arrive parfaitement à décrire le sentiment d'injustice que doivent ressentir de nombreux acteurs et qui consiste, en quelque sorte, à être obligé d'accepter de ne plus avoir de vie privée dès lors qu'on décide de faire ce métier : "Nous, on voulait juste être acteurs, mais le succès est arrivé à un moment de l'histoire où la célébrité est considérée comme un truc plus sexy et plus désirable que le bonheur. C'est ça qui a rendu les choses bizarres. Personne n'accepte que tu doutes une seconde de la célébrité : 'Hey, on t'a mis là, c'est nous qui t'avons fait célèbre, alors maintenant donne-nous ce qu'on te demande.' Ce sentiment d'avoir été choisie par eux et de devoir me sacrifier pour eux a occupé pas mal de mes pensées, trop longtemps."

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Kristen Stewart sur le site du Nouvel Observateur.

À ne pas rater