Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Kingsman Services secret : Colin Firth à contre-emploi

Dans "Kingsman Services secret" de Matthew Vaughn, Colin Firth sort de sa zone de confort et, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il en profite ! Cabotin comme jamais, il est la vraie star de cette comédie d'action so british ! Jubilatoire.

KINGSMAN, l'élite du renseignement britannique en costumes trois pièces, est à la recherche de sang neuf. Pour recruter leur nouvel agent secret, elle doit faire subir un entrainement de haut vol à de jeunes privilégiés aspirant au job rêvé. L'un d'eux semble être le candidat "imparfaitement idéal" : un jeune homme impertinent de la banlieue londonienne nommé Eggsy. Ces supers espions parviendront-ils à contrer la terrible menace que fait peser sur le monde l'esprit torturé du criminel Richmond Valentine, génie de la technologie ? (Source Allociné)

"Kingsman : Service secrets", c'est d'abord et avant tout Colin Firth dans un rôle à contre-emploi. S'il est parfait dans le rôle de l'Anglais dans toute sa splendeur (flegmatique, costumé à Savile Row...) comme on a déjà pu le voir dans plusieurs films, on le découvre par contre en héros de film d'action combattant les méchants tout en gardant cette décontraction so british. Preuve que ce n'est pas quelque chose qui est dans ses habitudes, ce rôle lui a quand même demandé six mois d'entraînement ! Si on connaissait le gentleman qui était en lui, on reste coi devant son potentiel action qui font de lui une sorte de James Bond en puissance.

Un mix entre "James Bond" et "Men in Black"

D'ailleurs, James Bond, il en est évidemment question tant ce film semble s'être imprégné de l'univers "bondesque" à commencer par le méchant qui veut dominer le monde, l'excellent Samuel L. Jackson dont la coolitude ne cache qu'à peine le côté inquiétant. Parmi les acteurs, on note aussi l'excellente partition de Taron Egerton (Eggsy), découvert par Matthew Vaughn, le réalisateur, dans "Kick-Ass", autre film à codes décalé.

Le père d'Eggsy est mort à cause d'une erreur du personnage joué par Colin Firth. Depuis, celui-ci se sent en dette avec le jeune homme. Alors que Kingsman recrute, il pense à lui et l'intègre au processus de sélection. A l'instar de Will Smith dans "Men in Black", Eggsy ne rentre pas dans le cadre formel de l'agence d'espionnage. Pourtant, son bon sens et ses méthodes éloignées des habitudes un peu engoncées de Kinsgman vont en faire le candidat idéal. Et ils ne seront pas trop nombreux pour contrer les desseins effroyables de Richmond Valentine décidé à protéger la terre en éradiquant l'homme.

Ce film possède en lui tous les ingrédients d'une réussite : de grands acteurs, du rythme, de l'humour, de la violence et si l'histoire est assez classique et déjà vu, il se laisse regarder avec grand plaisir car "Kingsman : Service secrets", c'est aussi une comédie d'action rondement menée où les passages musclés succèdent aux moments plus drôles. De quoi passer un bon moment !

La bande-annonce de "Kingsman : Services secrets".
À ne pas rater