Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Kim Kardashian peut-elle faire perdurer la tendance claquettes-chaussettes ?

.

On croyait s'en être débarrassé, mais le concept des claquettes-chaussettes vient de faire son grand retour aux pieds de Kim Kardashian. Cette mauvaise nouvelle digérée, on se demande si la cagole aux fesses XXL va réussir à faire perdurer la tendance. Pronostics. 

Elle nous aura tout fait celle-là ! Après avoir mis le cycliste à la mode (hors cours de Dynamo et séance de boxe avec un prof sexy), elle tente de relancer le débat sur les claquettes-chaussettes. Comment vous dire que mon coeur de modeuse pourtant amoureuse de l'Adilette (la version piscine trois bandes d'Adidas) a failli lâcher en découvrant cette absurdité.

Kim Kardashian a voulu faire plaisir à l'ego surdimensionné de son homme en adoptant cette paire de claquettes à scratch Yeezy Season 6. Soit. Jusque-là, il n'y a presque aucun problème. Il fait chaud à L.A., l'ensemble du look est décontracté... SAUF QUE. La bimbo a décidé d'y glisser des chaussettes hautes en coton qui, en plus d'être particulièrement hideuses, n'ont rien à faire là.

Depuis la chanson d'Alrima popularisée en juillet dernier, on pensait avoir tourné la page sur cette incohérence. C'est un peu comme le soutien-gorge sur le t-shirt, cela n'a aucun sens. Mais Kim K. continue de nous surprendre. Et ce n'est pas un compliment. Il ne faut pas confondre surprise et admiration. Et ce dernier terme, cela fait longtemps qu'on ne l'a plus associé à la reine des jupes moulantes. La dernière fois, c'est lorsqu'elle a osé les cheveux blond platine (pour notre défense, on préfère les bimbos assumées que les bimbos qui se la jouent it-girls).

Si son mec vend des baskets à tour de bras, il n'est pas certain que la soeur de Kendall ait un vrai rôle d'influenceuse dans le domaine de la mode. Certainement copiée pour ses extensions exemplaires, on ne voit pas vraiment comment on pourrait aduler son style. Souvent dédiés à mettre son fessier en valeur, ses looks ne vont pratiquement à personne. Il est donc difficile de s'identifier à elle.

Autre message sur cette tendance bien spécifique, on ne porte pas un accessoire qui est sensé donner chaud avec un accessoire qui évite d'avoir trop chaud ! 1-1 = 0 . La règle mathématique est basique. Enfin, visiblement pas pour tout le monde....

Pauline Arnal

À ne pas rater