Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Kim Kardashian, la bimbo exagère-t-elle sur sa grossesse difficile ?

Kim Kardashian déteste être enceinte, c'est elle qui le dit. Mais voilà, à en croire ses proches, la bimbo de téléréalité pourrait bien en rajouter un peu quant aux difficultés réelles ou non de cette seconde grossesse. Alors Kim nous mène-t-elle en bateau ?

Depuis les débuts de "Keeping up with the Kardashians", Kim Kardashian est assurément la star du show éclipsant régulièrement les autres membres du clan. Mais voilà, avec cette onzième saison, le vent a légèrement tourné au profit de Kourtney et Khloe. Si bien que certains en sont arrivés à se demander si Kim désireuse de revenir au centre de l'attention n'aurait pas exagéré sa grossesse difficile...

Grossesse difficile ou simple coup de buzz ?

Elle le dit à qui veut l'entendre, madame Kanye West, dont l'accouchement serait imminent, déteste être enceinte. Entre les kilos toujours plus nombreux et les problèmes médicaux, la maman de North n'en peut plus. Au bout du rouleau, Kim confiait récemment à Ryan Seacrest : "Je n'en peux plus, je n'en peux vraiment plus. J'ai dit que c'était la dernière fois. C'est terminé pour moi. Ne me faites plus jamais traverser ça. Je suis en piteux état, j'ai les pieds gonflés, des brûlures d'estomac. C'est horrible." Aux dernières nouvelles, la future maman qui souffrirait de prééclampsie et de placenta accreta ferait face à de nouvelles complications puisque son bébé serait mal positionné.

Mais voilà, selon le site Radaronline, Kim tiendrait un tout autre discours hors caméra assurant que tout se déroule pour le mieux. Une source proche de la star explique : "Kim était en train de parler de sa grossesse avec un groupe d'amis et elle a expliqué que tout se passait à merveille. Elle n'a absolument pas parlé d'une grossesse difficile. Certains pensent qu'elle exagère la situation auprès du public de façon à faire de l'audience".

Interviewé par le site, le Dr Jim Betoni, obstétricien spécialisé dans les grossesses difficiles a quant à lui donné son avis : "Ses chances de souffrir de placenta accreta sont très élevées du fait de son historique médicale. De plus, si elle a déjà souffert de prééclampsie, cela peut revenir". On ne sait qui croire...

À ne pas rater