Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Kim Kardashian : déçue par Barack Obama, sa lettre ouverte publiée dans le Time

Kim Kardashian publie une lettre ouverte virulente à l'encontre de la politique de Barack Obama dans le dernier numéro du Time, concernant le génocide arménien dont le centenaire vient tout juste d'être commémoré. 

Kim Kardashian élève sa voix pour une cause qui lui tient particulièrement à coeur. Loin de l'image de bimbo qu'elle se plaît habituellement à cultiver, Kim K. se montre sérieuse et impliquée dans la défense de la reconnaissance du génocide arménien de 1915, un enjeu politique particulièrement important alors que le centenaire du massacre organisé de plus d'un million d'Arméniens vivant en Turquie par le pouvoir en place vient tout juste d'être commémoré dans le monde entier.

"C'est très décevant qu'il n'ait pas employé ce mot en tant que président"

Si de nombreux pays se sont exprimés en reconnaissant le génocide arménien ces trente dernières années, ce n'est pas encore le cas des États-Unis. Barack Obama a lui-même promis d'y remédier pendant son mandat, sans toutefois véritablement agir. Une passivité qui a provoqué la colère de Kim Kardashian, à peine quelques semaines après son voyage en Arménie pour y rencontrer le Premier ministre.

La jeune femme exprime dans le Time son regret de voir une promesse non tenue de la part du président américain : "Le temps est venu de parler, et chaque petit progrès aide. Je vais continuer de poser des questions et de de me battre pour que le génocide soit reconnu comme tel. J'aurais aimé que le président utilise le mot génocide. C'est très décevant qu'il n'ait pas employé ce mot en tant que président. Nous pensions que ça allait se produire cette année. J'ai l'impression qu'on y est presque. Nous avançons dans la bonne direction". Un engagement essentiel pour Kim Kardashian, qui pourrait bien prendre goût à la chose politique.

À ne pas rater