Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Kim Kardashian : de Playboy à la couv de Vogue, la résurrection mode

Kim Kardashian lors du MET Gala 2015. La bimbo est devenue une star.
Kim Kardashian lors du MET Gala 2015. La bimbo est devenue une star.

14 octobre 2007, Kim Kardashian apparaît sur nos petits écrans en quête de gloire et de célébrité. Neuf ans plus tard, elle a réussi son pari et gagné le respect des revues mode au passage. Retour sur une transformation éclair.

Ça nous écorche un peu la langue de le dire, mais il faut se faire une raison : Kim Kardashian est un génie. Doucement mais sûrement, la fille de Robert Kardashian Senior et de Kris Jenner s'est installée au sommet de la pyramide des célébrités. Critiquons-la, méprisons-la, mais reconnaissons lui une chose : Kimberly Noel Kardashian est loin d'être stupide.

Il en faut du génie pour passer de la couverture de Playboy à celle de Vogue, et tout ça en dix ans. Si sa plastique lui a permis d'être sous le feu des projecteurs au milieu des années 2000, elle est aujourd'hui reconnue par les experts en tant que femme d'affaires accomplie. Dire qu'elle n'est partie de rien serait un mensonge. Dire que sa vie est un conte de fées ne serait pas si loin de la vérité, mais associer Kim Kardashian aux héroïnes Disney de notre enfance ne serait pas de très bon goût. Cendrillon dans une sextape ? Non, merci.

Kanye West, son pygmalion

Kim Kardashian a vécu une enfance privilégiée. À l'âge de 10 ans, ses meilleures amies se prénomment Nicole Richie et Paris Hilton. A 15 ans, son petit-ami n'est autre que le neveu préféré de Michael Jackson. Non, elle n'est pas partie de rien. Mais tout de même. Passons sur la sextape, le début de carrière en tant qu'assistante de Paris Hilton, son émission de téléréalité et son mariage de 72 jours. Si l'histoire de Kim Kardashian est un conte de fée, sa marraine bonne fée se prénomme Kanye West.

.

Kanye, l'homme de sa vie. L'homme qui lui ouvre les portes du MET Gala et des dîners en compagnie d'Anna Wintour. L'homme qui décide de se débarrasser des vêtements kitsch et douteux qui encombrent sa garde-robe et remplace le tout par du Balmain et du Givenchy. L'homme qui la met en couverture de Vogue, le Graal. Bien sûr, Kim avait déjà fait les couvertures du Harper's Bazaar et du ELLE. Mais Vogue, c'est une consécration pour la star de téléréalité dont la première couverture de magazine était celle de... Playboy. Une une qui aurait dû la blacklister. Ici se résume tout le talent de Kim : savoir s'entourer des bonnes personnes et faire preuve d'opportunisme.

Kim Kardashian, femme respectée et respectable

Après des années de drague visant Anna Wintour, c'est enfin la conquête. Aujourd'hui, elle dîne avec la rédactrice en chef de Vogue et le tapis rouge du MET Gala ne se conçoit pas sans Kim. En tête des "best dressed-lists" , Kim Kardashian a réussi son coup. Elle est respectée et est devenue respectable. Aujourd'hui mère de famille et businesswoman à part entière, la star a mis derrière elle ses débuts olé olé. Et qui pourrait encore la regarder de haut et contester son statut quand même Vogue et Forbes soulignent son succès ?

Si aujourd'hui Kim fait la belle auprès d'Anna Wintour, ça n'a pas toujours été le cas. Elle a même, pendant plusieurs années, été bannie du MET Gala.

Soyons techniques deux minutes. Son jeu vidéo lui aurait rapporté 20 millions de dollars l'année dernière. Son application n'a pas quitté le top 5 de l'Appstore depuis son lancement et ses KIMOJIS sont téléchargés 9000 fois par seconde. Kim Kardashian a amassé 52,5 millions de dollars cette année. Elle a réussi là où Paris Hilton a échoué, l'élève ayant incontestablement dépassé le maître. Adoubée par le très sérieux magazine Forbes, la mère de North et de Saint signe une évolution sans précédent. Qui l'eût cru?

Si on devait dédier une seule chanson à Kim, ce serait celle de Drake. Le rappeur chante "Started from the bottom, now we here", des paroles qui collent parfaitement au parcours de la trentenaire. Profite de ton succès Kim, nous on te tire notre chapeau.

Audrey Likound

À ne pas rater