Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Kim Basinger : des excuses officielles pour ses mauvais films

Nombreux sont les acteurs à avoir tourné dans de mauvais films, mais rares sont ceux qui s'en excusent. C'est pourtant le cas de Kim Basinger qui des années après revient sur sa carrière, se montrant désolée de certains choix en matière de comédies.

Bien qu'elle soit davantage connue pour son sex appeal, que pour ses talents d'actrice, Kim Basinger n'a pas tant à rougir de sa carrière que ça. Avec un Golden Globe et un Oscar en poche, l'actrice de 60 ans se démarque déjà dans l'industrie. Pourtant ce n'est pas l'avis de Kim qui dans une récente interview acordée au Daily Express a exprimé quelques regrets sur ses choix de films.

L'actrice a ainsi déclaré : "Je sais ce qu'il faut pour faire un film mais je n'ai pas pu empêcher la production de mauvaises comédies parfois. J'en suis désolée. J'ai fait des flops dans ma vie mais je viens de la comédie et j'ai travaillé avec des personnes géniales qui m'ont énormément appris. J'ai eu de très bons professeurs alors dès que je peux mettre en pratique, je le fais".

Une révélation plutôt inattendue mais assez drôle à entendre. On ne lui en veut pas à Kim, nous on la préfère dans "L.A. Confidential" de toute façon et rassurons-nous, à 60 ans elle a décidé de se consacrer à sa carrière de mannequin. Question comédies pourries on est donc à l'abri pour quelques temps.

Par contre vu l'humour parfois discutable de sa fille Ireland Baldwin, il ne serait pas inenvisageable que cette dernière se mette elle aussi à la comédie. Suivant les traces de sa mère, la demoiselle de 18 ans a déjà signé dans une agence de mannequin, mais elle pourrait bien se tourner elle aussi vers le cinéma. Avec Kim comme mère et Alec Baldwin comme géniteur, le risque est même plutôt élevé.

À ne pas rater