Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Kevin Spacey de Seven à House of Cards : ses 5 meilleurs rôles de psychopathes

Kevin Spacey est extrêmement doué pour une chose : jouer les grands, très grands psychopathes. De "Seven" à "House of Cards", on choisit aujourd'hui cinq rôles marquants (parfois flippants) pour le meilleur... comme pour le pire. 

Que ce soit en parfaite moitié de Robin Wright dans "House of Cards" ou en terrible adversaire de Brad Pitt dans "Seven", Kevin Spacey a un don pour incarner les psychopathes. Du grand malade assoiffé de sang en passant par l'homme prêt à tout pour atteindre son but, on vous sélectionne aujourd'hui nos cinq rôles préférés de l'acteur de génie... dans la peau d'un psycho. Attention, spoilers.

Le plus psychotique

Il dicte ses crimes en fonction des 7 péchés capitaux, au point de se sacrifier lui-même pour son ultime coup. Oui, Kevin Spacey fait peur dans "Seven". Vraiment très peur. Et si on se souvient encore de la fameuse scène où il hurle "INSPECTEUUUUUURS" pour se vanter fièrement de ses crimes (mais quel malade), il nous arrive aujourd'hui encore de faire des cauchemars avec John Doe.

Le plus politique

Tout pour le pouvoir, tout pour réussir. Voilà comment vit Frank Underwood dans "House of Cards". Et il faut parfois faire tomber quelques têtes quand on veut atteindre son but. Evidemment, quand on est psychopathe dans l'âme, ça ne dérange pas.

Le plus "on n'est pas très sûr mais..."

Souvenez-vous du film "K-Pax". Kevin Spacey y incarne un homme assez étrange qui affirme être un extraterrestre, tout droit venu de la planète "K-Pax". Et jusqu'au bout, on se demande si on est face à un déséquilibré total ou s'il dit la vérité. Avec le nombre de rôles où Kevin Spacey incarne un grand malade, on penche personnellement sur l'option 1.

Le plus malin

Ah, sacré Verbal Kint (ou on devrait plutôt dire Keyser Söze) de "Usual Suspects". Un criminel vraiment très, trèèèèès malin qui fait tourner la tête aux plus grands. Jusqu'au retournement de situation final où on doit se l'avouer : oui, c'est bien un grand malade.

Le plus second degré

A force de jouer des psychopathes, Kevin Spacey se voit attribuer des rôles plus second degré, qui jouent beaucoup sur cette image. C'est le cas de son personnage dans "Comment tuer son boss", malade et hystérique, un petit clin d'oeil à ses rôles cultes.

Aurélia Baranes

À ne pas rater
À découvrir