Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Kendji Girac : la star aux 500 000 albums vendus dort toujours dans sa caravane

L'incroyable succès de Kendji Girac ne lui est visiblement pas monté à la tête. Le gagnant de la dernière édition de "The Voice" vit de la même manière qu'avant et reste fidèle à lui-même. Une véritable leçon d'humilité.

Depuis sa victoire dans la télé-crochet "The Voice" l'année dernière, Kendji Girac a bien grandi musicalement et professionnellement. Le jeune homme de 18 ans peut en effet déjà se vanter d'avoir une très belle carrière à son actif. Avec plus de 500 000 albums vendus en quelques mois seulement, Kendji se hisse au sommet et fait déjà partie des plus gros vendeurs de disques de l'Hexagone, malgré un marché en berne.

Kendji Girac : "Dormir loin de mes parents n'a pas été facile à gérer"

Une année très bien remplie donc, riche en gros succès avec chacun de ses singles, qui sont tous devenus des tubes : "Color Gitano", "Andalouse" ou encore "Elle m'a aimé" ont accompagné tout l'été avec leurs rythmes colorés et endiablés. Un carton plein qui a été suivi par une tournée triomphale. Et pourtant, le jeune Kendji Girac tient à faire taire toute médisance éventuelle pouvant accompagner un succès aussi fulgurant : oui, il est resté le même ! D'abord grâce à la présence de ses parents et plus particulièrement de son père, dont le soutien l'a grandement aidé à gérer cette intense période de changement.

Dans un entretien accordé au magazine VSD, le chanteur revient sur cette transition toute particulière : "C'est mon père qui décide de tout. Et pendant cette période, j'avais besoin de la présence de mes parents. Dormir loin de mes parents n'a pas été facile à gérer". L'indépendance totale n'est pas encore à l'ordre du jour pour Kendji Girac, dont les parents ont déménagé en région parisienne pour se rapprocher de leur fils, parti de sa Dordogne natale. Le jeune homme avoue d'ailleurs non sans amusement : "Cette nuit j'ai dormi dans ma caravane". Nostalgique de sa vie d'avant ? Pas vraiment, mais Kendji n'oublie pas d'où il vient.

À ne pas rater