Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Katy Perry vs Gigi Hadid : la robe bustier graffiti Moschino

VS

Une pièce : La robe bustier Moschino graffiti. 
Deux stars s'opposent : Katy Perry et Gigi Hadid.

Comme toutes les invitées au fameux Gala du MET 2015, Katy Perry a sorti le grand jeu. S'il y a bien un tapis rouge où il ne faut pas faire dans la discrétion, c'est celui-ci et c'est donc logiquement que la chanteuse adopte un total look podium. Comme souvent, elle trouve son bonheur parmi les silhouettes de l'un de ses chouchous et amis, pour lequel elle a d'ailleurs déjà défilé, Jeremy Scott. C'est donc dans une tenue Moschino, maison pour laquelle il est DA depuis 2013, qu'elle prend la pose, une longue robe bustier froufroutant façon vieux hollywood with a twist. Comme à son habitude, l'Anglais casse les codes et opte pour un imprimé graffiti sur cette création Automne-Hiver 2015/2016 que Katy arbore avec une paire de gants coordonnés. En prime, un sac à main bombe de peinture et une coupe garçonne façon Fée Clochette, mais version dark.

Le bémol : une allure chargée mais qui passe presque inaperçue vu les autres tenues de la soirée.

Sur le podium, c'est Gigi Hadid, nouvelle it girl du moment, qui porte la création de Scott. Plus femme fatale, elle défile les deux mains sur les hanches pour accentuer la coupe dramatique de la robe, les gants rétro bien en place. Pas d'accessoires pour la BFF de Kendall Jenner, mais une crinière tout en volume ultra glamour.

Le bémol : Difficile de trouver à redire sur cette apparition.

Verdict : Même si Katy Perry fait partie de nos chouchoutes, aujourd'hui on préfère l'apparition plus light de Gigi (SORRY).

Et vous, qu'en pensez-vous ?

À ne pas rater