Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Katy Perry et la chirurgie esthétique : ''un produit 100% naturel''

En couverture du numéro de février 2014 de magazine GQ, Katy Perry se dévoile et dit presque tout : chirurgie esthétique, fantasme d'une grosse poitrine et perte de virginité. Attention, interview vérité en vue !

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles nous aimons Katy Perry. Tout d'abord parce qu'elle est jolie, elle assume ses formes voluptueuses, elle a un look déjanté notamment sur scène et surtout, parce qu'elle dit généralement les choses de façon très naturelle, comme elles lui viennent. Dernière preuve de sa spontanéité, son interview dans le magazine masculin GQ de février 2014 dont elle fait la couverture. Intitulé "Love ! Sexe ! Folie !", l'interprète d'"Unconditionally" se dévoile entièrement et fait des révélations.

Si certains en doutaient, Katy Perry revendique haut et fort ne jamais avoir eu recours à la chirurgie esthétique. Elle se dit même être "un produit 100% naturel !". Elle explique au magazine "Je n'en ai jamais fait. Pas le nez, pas le menton, pas une joue, pas un sein. Rien."
Elle revient aussi sur sa poitrine... généreuse. Mais apparemment, ça n'a pas toujours été le cas puisqu'elle confie que lorsqu'elle était ado, rêvait d'avoir une poitrine généreuse et avoue qu'"Un soir, je me suis allongée sur le dos, j'ai regardé mes pieds et j'ai prié. J'ai dit : "Dieu, je t'en supplie, est-ce que je peux avoir des seins si gros que je ne puisse plus voir mes pieds lorsque je suis allongée ?"". Vu le décolleté plongeant assez flatteur de la chanteuse, ses prières ont été exaucées. Elle humorise ensuite en ajoutant : "Je n'avais aucune idée qu'ils tomberaient sous les aisselles par la suite."

Dans cette interview, elle parle aussi de sa perte de virginité à 16 ans sur le siège avant d'une Volvo tout en écoutant l'album de Jeff Buckley, de l'astrologie dont elle dit "croire énormément" mais aussi sur sa relation avec John Mayer et dont elle dit que "rien ne presse".

Bref, une interview 100% vérité à retrouver dans le numéro de février prochain du magazine GQ US.

À ne pas rater