Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Kate Winslet, mère divorcée : ses propos radicaux mis en affiche en Angleterre

Kate Winslet a récemment accouché d'un petit garçon, son troisième enfant. Mais lors d'une interview, l'actrice s'est attirée les foudres... de l'association des pères divorcés, Fathers4Justice. Alors, qu'est-ce que l'actrice a bien pu dire pour énerver cette association ?

Côté famille pour Kate Winslet, tout n'est pas simple. L'actrice star internationale depuis le succès du film "Titanic" a en effet trois enfants... Qu'elle a eu avec trois hommes différents. Il y a Mia, 13 ans, fruit de son union avec Jim Threapleton puis Joe, un petit garçon qu'elle a eu avec Sam Mendes (réalisateur de "Skyfall", "American Beauty"...) et enfin un petit garçon né le 7 décembre dernier qu'elle a eu avec son compagnon actuel Ned Rocknroll.

Une grande famille recomposée donc pour Kate Winslet qui a justement été interrogée la dessus lors d'une interview. Sa réponse ? "Les gens se disent "Oh mon Dieu, pauvres enfants, ils ont subi tant de choses". Mais il n'y a pas de temps à moitié chez papa, à moitié chez maman. Avec moi, il n'est pas question de ce partage 50-50 entre parents, mes enfants vivent avec moi et c'est tout". Des propos assez directs pour l'actrice qui n'a pas eu peur de paraître un peu radicale... et qui s'est ainsi mis à dos l'association des pères divorcés FathersForJustice.

Tous se sont montés contre Kate Winslet en créant une affiche qui montre bien leur colère : "Kate, tous les enfants méritent d'avoir leur papa avec eux à Noël". Une campagne de publicité assez directe, qui n'aura d'ailleurs pas plu à Kate Winslet. Ses avocats ont même voulu faire condamner cette initiative, menaçant même d'attaquer pour diffamation si ils ne reviennent pas sur cette publicité.

Des propos qui auront fait du bruit donc pour Kate Winslet, c'est le moins que l'on puisse. Son ex, Sam Mendes avec qui elle a eu son deuxième enfant sera en tout cas venu à sa rescousse affirmant : "Je soutiens pleinement le droit des pères mais je peux affirmer que ça n'a jamais été un problème pour moi ou mon fils". Voilà qui est dit.

À ne pas rater