Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Tendance : Le troisième âge des mannequins

La brindille en 2011 après les nombreuses aventures qu'on lui connait. Métamorphosée mais toujours sublime.
La brindille en 2011 après les nombreuses aventures qu'on lui connait. Métamorphosée mais toujours sublime.
La date de péremption pour un mannequin se situe habituellement aux alentours de 23 ans. Après, c'est la catastrophe : elle s'empâte, passe la barre des 50 kilos et perd de sa précieuse fraîcheur. Triste constat, le troisième âge pour les mannequins commence vers 25 ans.

Exceptions à la règle, certaines vétérantes comme Kate Moss et Naomi Campbell ont dépassé cet âge fatidique sans être boudées du monde de la mode. Elles n'ont jamais cessé de défiler ou de poser pour campagnes et éditoriaux. Mais plus que des mannequins, elles sont des stars. Ce statut leur a évité de tomber dans l'oubli avec leurs premières rides.

Au delà de ces quelques beauté légendaires, il semblerait que les créateurs et photographes s'intéressent ces dernières années à des femmes un peu plus âgées qu'à l'accoutumée. Les new faces de 16 ans qui inondent les Fashion Weeks voient une nouvelle concurrence arriver : des femmes de 30, 40, 50 ans, belles et charismatiques, armées d'une assurance qu'une adolescente ne peut feindre.
On a pu apprécier le retour de Stella Tennant sur les podiums et dans les publicités H&M. Emma Balfour, perdue de vue depuis les années 90, est la star de la campagne Céline en 2011, alors que Kirsten McMenamy enchaine les éditoriaux avec sa longue chevelure grise. Elle pose pour Love, V magazine, 032c, Dazed & confused, i-D : à 47 ans Kirsten McMenamy est même la mariée du défilé Chanel.

L'industrie cosmétique avait depuis longtemps devancé cette tendance, osant mettre en valeur des femmes d'âge mûr. L'Oréal a fait de Jane Fonda, 70 ans, une de ses égéries à l'instar de MAC qui a lancé une ligne dédiée a Raquel Welch. Faut-il s'attendre à voir des femmes de 70 ans sur les podiums?
À ne pas rater