Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Kate Middleton taclée par la PETA : le scandale de ses gants en fourrure

Même si la PETA est très occupée, l'organisation garde toujours un œil sur les stars et surtout sur leurs tenues. Ayant la protection des animaux comme mission, elle n'hésite pas à rappeler à l'ordre ceux et celles qui arborant cuir et fourrure et la dernière personnalité en date à s'être fait épingler n'est autre que Kate Middleton.

Nous l'avons découvert il y a quelques jours, Kate Middleton et le prince William ont offert au prince George et à la princesse Charlotte leur tout premier séjour au ski dans les Alpes françaises. L'occasion pour la petite famille de fournir à ses sujets de nouvelles photos officielles et pour les magazines de mode d'analyser une fois de plus la tenue de la jeune maman. Si lors de sa rencontre avec la mère d'Andy Murray c'est son legging qui attirait l'attention, aujourd'hui ce sont ses gants qui font la manchette. Signés Alexski, une marque anglaise très select, ils ont été offert à Kate par sa mère Carole Middleton. Un modèle en cuir noir coûtant la modique somme de 382 euros entièrement fourré de fourrure d'opossum, ce petit animal australien et c'est bien là que le bât blesse. Si Alexandra Bennett assure au Daily Mail que l'utilisation de son pelage n'est pas "aussi cruel qu'il y paraît", ajoutant que cet animal est considéré comme "nuisible", on entend un autre son de cloche du côté de la PETA qui a contacté en exclusivité le site Gossip Cop.

"Il n'y pas de raison de porter de la vraie fourrure"

"Si les gants sont en effet fait en vraie fourrure, nous contacterons Kate Middleton qui, nous l'imaginons, n'est pas au courant que les opossums tués pour leur fourrure sont souvent pris dans des pièges à mâchoires qui broient leurs os" explique via un communiqué Mimi Bekhe­chi, directrice de la branche UK de la PETA. "Les animaux qui ne sont pas tués sur le coup par les pièges peuvent souffrir de blessures horribles et agoniser pendant des jours avant de finir par mourir de faim, de soif ou d'hémorragie" souligne-t-elle "Certains des animaux pris au piège, principalement les mères désespérées de retrouver leurs petits, se mutilent les membres pour essayer de s'échapper. Etant donné que beaucoup de tissus tendances et chauds sont facilement disponible, il n'y a pas de raison de porter de la vraie fourrure, d'opossum comme d'autres animaux." Pour l'instant, Kensington n'a pas encore répondu.

Ce n'est pas la première fois que la PETA s'attaque à un membre de la famille royale britannique. En avril 2015, c'était la propre soeur de Kate, Pippa, qui se faisait tacler pour avoir mangé un carpaccio de baleine lors de son séjour en Norvège et s'en être vantée dans sa chronique lifestyle Daily Telegraph.

À ne pas rater