Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Kate Middleton : sublime en robe en dentelle blanche sur tapis rouge

La duchesse de Cambridge a fait de nouveau sensation sur un tapis rouge. Kate Middleton attirait tous les regards avec une sublime robe blanche en dentelle lors d'une avant-première.

Ce jeudi 3 novembre, Kate Middleton assistait à l'avant-première du film "Un chat nommé Bob" à Londres. La duchesse de Cambridge participait à l'événement en tant que mécène de l'association "Action on addiction" qui vient en aide aux familles et aux enfants souffrant d'addictions.

Kate Middleton sublime sur red carpet

Pour l'occasion, la maman de Charlotte et George rayonnait sur le tapis rouge dans une robe signée Self Portrait. Une marque populaire très prisée des stars et connue pour ses modèles en crochet. Malgré la saison et le froid londonien, l'épouse du prince William a opté pour une longue robe blanche en dentelle au niveau du bustier et fendue en bas, laissant apparaître ses jambes parfaites à chaque coup de vent. La tenue était par ailleurs agrémentée d'un coquelicot en mémoire des soldats morts au combat auxquels le pays rendra hommage dans quelques jours pour le Dimanche du souvenir. La duchesse a quelque peu volé la vedette à la star du film prénommé Bob, un chat de 11 ans qui a eu le privilège de se faire caresser par la main royale. Elle est par ailleurs repartie avec la version livre pour enfants de l'histoire du matou précisant à son auteur à propos de ses enfants : "Nous leur lisons beaucoup d'histoires".

Comme à chaque apparition de Kate, à peine quelques heures après l'événement, la marque en question était déjà en rupture de stock de cette robe d'une valeur de 320 livres (environ 360 euros). Le "Kate effect" a encore une fois parfaitement fonctionné.

À ne pas rater