Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Kate Middleton : le nouveau cadeau de la reine qui la rapproche du trône

Kate Middleton prend chaque jour un peu plus d'assurance dans son rôle. La duchesse de Cambridge, poussée par la reine, multiplie les engagements et les apparitions publiques. Preuve de la confiance que la reine lui accorde, Elizabeth II lui a confié le patronat du tournoi de Wimbledon. En 2017, Kate Middleton deviendra officiellement la "reine" de l'événement.

Et si Kate Middleton prenait vraiment la place de la reine cette année ? À 90 ans, maintenant qu'elle a battu le record de longévité sur le trône, jusqu'alors détenu par son arrière-grand-mère Victoria, Elizabeth II semble prête à passer le flambeau à la jeune génération. Elle envisagerait donc de sacrifier son fils Charles qui, de toute manière, a toujours secrètement souhaité éviter ce sacerdoce. L'option envisagée par la reine serait d'abdiquer et de laisser le prince William et sa femme régner sur le Royaume-Uni et le Commonwealth. La preuve qu'elle y songe ? Elle a pris Kate Middleton sous son aile et semble la pousser chaque mois un peu plus vers son futur rôle.

Kate Middleton, future "reine de Wimbledon"

Après avoir donné de précieux conseils à la duchesse de Cambridge, Elizabeth II a entrepris de lui offrir un rôle-clé au sein de la famille royale britannique. C'est dans cette optique qu'elle lui a confié, en février dernier, le patronat du tournoi de Wimbledon. La nouvelle étape ? Le couronnement, en 2017, de Kate Middleton en tant que "reine de Wimbledon", rapporte aujourd'hui le Daily Mail.

L'événement n'aura pas lieu cette année mais en 2017 : la reine a dû s'assurer auparavant que son cousin, le duc de Kent, à qui aurait dû revenir le poste, ait le temps de se remettre de son éviction. Une belle victoire pour Kate Middleton, fondue de tennis. Le célèbre rendez-vous anglais ne sera alors plus l'occasion pour la maman de George et Charlotte de faire une brève apparition dans les tribunes mais de participer véritablement à l'événement et d'entrer dans l'histoire.

À ne pas rater