Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Kate Middleton : exhibo et séductrice, la face cachée de la duchesse

Ce sont des révélations plutôt coquines que distille le livre "Game of Crowns" de Christopher Andersen. Le biographe évoque l'adolescence de Kate Middleton, de "rat de bibliothèque" moqué par ses camarades à l'étudiante sexy qui a fait craquer le prince William.

A la voir aujourd'hui, si élégante et gracieuse, on en oublie que Kate Middleton n'a pas toujours affiché un style si raffiné. Pire, la jeune Kate a été victime des moqueries de ses camarades de classe, avant de se muer en cygne et de rafler le pompon en séduisant l'héritier du trône d'Angleterre, rien que ça.

Dans "Game of Crowns", le biographe américain Christopher Andersen multiplie les révélations sur la famille royale d'Angleterre. Après avoir évoqué le rôle joué par Camilla Parker Bowles dans la rupture entre le prince William et Kate Middleton en 2007, il revient sur les jeunes années de la mère de George et de Charlotte.

A treize ans, l'actuelle duchesse de Cambridge n'avait rien d'une princesse. Qualifiée de "rat de bibliothèque", elle subit les moqueries de ses camarades, jugeant ses tenues vestimentaires ringardes et ne dépassant par la note de "2 sur 10". Sa mère, Carole, se trouve obligée de la faire changer d'école.

Une jeune femme obsédée par le prince William

Au Marlborough College, la passion de Kate Middleton pour le prince William prend racine. Dans sa chambre, elle affiche une photo de lui en compagnie de son père. Christopher Andersen croit savoir que dans ses jeunes années, c'est Carole Middleton qui était obsédée par le prince Charles. Le virus de la royauté semble donc se transmettre...

C'est d'ailleurs en vue de rencontrer le prince que Kate rejoint l'université de St Andrews, sur les conseils de sa mère. Déjà, son style a beaucoup changé. Christopher Andersen écrit qu'au Marlborough College, la future princesse avait opéré sa mue, prenant pour habitude de mouler son fessier dans des tenues très sexy lui valant le surnom de "Kate Middlebum" ("bum" = popotin).

Séductrice à tendance exhibo, c'est en sous-vêtements qu'elle défile au gala de charité de l'université de St Andrews. Le prince William, qui fréquente le même cercle d'amis qu'elle, a payé 200 livres (256 euros) pour la voir fouler le catwalk. Et il n'a pas été déçu du spectacle !

Alors, Kate Middleton, fin stratège ou star d'un conte de fées des temps modernes ? En tous les cas, elle et le prince William forment aujourd'hui une adorable famille. Un happy end qui en fera rêver plus d'une.

À ne pas rater