Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Kate Middleton évoque son enfance : "Je me suis toujours sentie aimée et choyée"

Si elle a l'habitude des sorties officielles et des photographes, Kate Middleton s'exprime plus rarement en public. Mercredi, lors d'une conférence dédiée à l'accueil des enfants en milieu scolaire, la duchesse a évoqué son enfance et la chance qu'elle a eu d'être bien entourée.

Après avoir témoigné de son soutien au peuple français mardi en se rendant à l'ambassade de France à Londres pour signer son livre d'or, c'est sur un autre sujet que Kate Middleton s'est exprimée le mercredi 18 novembre.

Très solidaire du milieu associatif, la duchesse de Cambridge a participé à la conférence Place2Be Headteacher organisée dans les locaux de la Bank of America Merril Lynch, à Londres. Cette association britannique vient en aide aux structures scolaires qui peinent parfois à répondre aux besoins de jeunes en situation de mal-être, issus d'un milieu familial violent ou victimes de harcèlement.

C'est une aide psychologique que Place2Be apporte, et ce dans pas moins de 257 établissement scolaires en Grande-Bretagne. Ambassadrice de choix, Kate Middleton est venue défendre l'importance de ce travail auprès des jeunes.

Fait assez rare pour être souligné, Kate Middleton s'est exprimée à la tribune, délivrant un discours pour appeler le public à soutenir cette cause.

Une duchesse qui se dit chanceuse

"On me demande souvent pourquoi j'ai voulu m'engager auprès des enfants atteints de maladies mentales (...). J'ai pu constater à plusieurs reprises combien une santé mentale fragile chez les adultes prenait racine dans les problèmes non résolus dans leur enfance. Les parents, les professeurs et l'école ont besoin d'outils pour aider les jeunes tôt dans leur vie. Le plus tôt est le mieux."

Pour appuyer son propos, la jeune maman a évoqué son propre vécu. Et au micro, elle a rappelé combien elle a été chanceuse d'avoir l'enfance qui a été la sienne.

"Je sais que j'ai eu de la chance. Mes parents et mes enseignants m'ont permis d'avoir une enfance magnifique et protégée durant laquelle je me suis toujours sentie aimée, écoutée et choyée. Mais, évidemment, tous les enfants n'ont pas cette chance."

Une façon pour elle de renvoyer l'ascenseur et de venir en aide à des jeunes moins bien lotis.

À ne pas rater