Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Kate Middleton à New York : Buckingham impose un dress code aux journalistes

Du 7 au 9 décembre, Kate Middleton et le prince William seront en visite officielle à New York. Un événement soigneusement préparé par le palais de Buckingham, qui a décidé d'imposer un code vestimentaire strict aux journalistes désireux de couvrir ce séjour.

Pour pouvoir suivre le prochain voyage officiel de Kate Middleton et du prince William à New York, il ne faudra pas seulement décrocher une accréditation, le look compte aussi. Ainsi, selon une note publiée par les services de la monarchie britannique sur leur site officiel, les jeans-baskets seront bannis.

"Les journalistes souhaitant couvrir les déplacements de la famille royale, que ce soit au Royaume-Uni ou à l'étranger, doivent respecter le code vestimentaire des événements officiels, par respect pour les invités de la reine ou de tout autre membre de la famille royale."

Si vous pensiez qu'un simple badge presse vous ouvrirait les portes, vous permettant de voir la duchesse de Cambridge de plus près, que nenni. Si Buckingham Palace est très à cheval sur le protocole, cela vaut aussi pour les journalistes.

Jeans-baskets, out !

Ainsi, pour convenir à la reine, mieux vaut éviter toute excentricité. "Une tenue élégante pour les hommes comprend une veste et une cravate, et pour les femmes, un tailleur jupe ou pantalon". Petites robes et autres chemises déboutonnées sont totalement bannis. D'ailleurs, les chaussures comptent aussi.

"Ceux portant des jeans ou des baskets ne seront pas admis et les membres des médias habillés de façon décontractée seront déboutés. Cela s'applique aux techniciens". Vous l'aurez compris, on ne badine pas avec le protocole chez les Windsor.

Et tant pis si les journalistes ne sont pas Britanniques, et donc pas sujets de la reine. Si la presse américaine veut pouvoir décrocher des images du couple (bientôt parents de leur deuxième enfant), il va falloir se conformer au dress code imposé par la reine.

Comme quoi, il n'y a pas que Kate Middleton qui subisse le courroux d'Elizabeth II avec ses tenues jugées trop courtes. La presse n'a elle aussi qu'à bien se tenir.

À ne pas rater