Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Kate et Harry plus proches que jamais : William devrait-il s'inquiéter ?

Dans une famille, c'est plus agréable si tout le monde s'entend bien. C'est le cas pour Kate Middleton : elle est aimée de toute la famille royale. Et peut-être un peu trop du prince Harry...

Si Kate Middleton ne s'entend pas avec les cousines de son mari, les princesses Eugenie et Beatrice d'York, elle affiche une belle complicité avec son beau-frère Harry. Chaque fois que le trentenaire participe aux mêmes événements que son frère et la jolie Kate, il ne peut s'empêcher de la faire rire. Regards en coin, blagues à l'oreille, murmures entendus... Et si ça allait trop loin ? Le week-end dernier, à l'occasion des célébrations du 90e anniversaire de la reine, le prince Harry et Kate Middleton se sont montrés très proches. Trop ?

Kate et Harry, proches aux dépens de William

Pour une fois, ce n'est pas la jolie tenue de la duchesse qui a attiré l'attention des médias, vendredi matin, à la cathédrale St Paul où une messe était donnée en l'honneur de la reine, mais sa proximité avec Harry. À leur arrivée dans l'allée, tous deux semblaient plaisanter en tête-à-tête. Une fois assis au premier rang, pendant que William regardait ailleurs, les deux complices ricanaient encore dans leur barbe. Deux jours plus tard, c'est pendant la parade Trooping the Colour que Kate Middleton se sont à nouveau fait remarquer. Le célibataire le plus convoité de Grande-Bretagne s'est à nouveau mis à chuchoter à l'oreille de sa belle-soeur sans inclure William à ses manigances.

De quoi délier les langues outre-Manche : et si Harry tentait de séduire Kate ? La probabilité reste infime, d'autant plus que William serait intervenu depuis longtemps si c'était le cas. Il s'agirait donc que liens familiaux étroits : une preuve de plus que les Cambridge sont tout à fait "normaux".

À ne pas rater