Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Tout ce qu'il fallait retenir du dernier défilé Chanel par Karl Lagerfeld

.

Le monde de la mode n'osait imaginer ce moment : le tout dernier défilé Chanel sous l'égide de Karl Lagerfeld, lui qui avait fait renaître de ses cendres ce fleuron du luxe. Réunis sous la verrière du Grand Palais ce 5 mars, les invités ont assisté à un véritable instant de mode teinté d'émotion. "The beat goes on", voilà le mot d'ordre. On fait le point sur ce qu'il fallait retenir de ce moment d'histoire de mode. 

Un hommage émouvant

C'est avec pudeur et retenue que Chanel a rendu hommage à Karl Lagerfeld, lui qui a donné une seconde vie à la marque. Le Kaiser avait toujours déclaré avec sa verbe légendaire détester toute forme d'hommage. C'est donc avec une simple minute de silence qu'a débuté le défilé, avant que la voix du créateur ne retentisse dans le Grand Palais - un extrait de l'une des dernières interviews disponible en podcast.

Un décor toujours à la hauteur

Sous l'égide de Karl Lagerfeld, les défilés Chanel ont toujours su devenir de véritables événements et ce grâce à un Grand Palais métamorphosé chaque fois par des décors toujours plus grandioses. Pas question de changer la donne pour cette collection. Voilà donc les invités plongés au beau milieu d'une station de montage, fausse neige et skis Chanel à l'appui. Un décor à couper le souffle.

Une nouvelle déclinaison de l'univers Chanel

Décliner à l'infini les éléments Chanel au gré de ses envies et de ses univers, voilà ce qu'aura fait Lagerfeld au long de ses décennies de création pour la maison. Cette collection ne fera pas exception : c'est donc une débauche de tweed et d'accessoires logotypés toujours aussi désirables qui arpentent le podium, cette fois sublimés de blanc neige, couleurs vives de combis et de touches de fourrure. Coco en goguette à la neige, voilà le thème.

Une émotion palpable

Glissé dans le dossier de presse, un dessin signé Karl Lagerfeld le représentant au côté de Coco Chanel a ému l'audience. Sur ce dernier, on pouvait lire "The beat goes on". Karl n'est plus mais la mode continue, doit continuer. Reste qu'il est impossible de ne pas succomber à la solennité du moment : lors du final au son de "Heroes" de David Bowie, certaines mannequins n'ont pu retenir leurs larmes.

Une standing ovation

Si une horde de téléphones capturant le moment est devenu l'équivalent d' applaudissements retentissants lors des finals de défilé, la foule c'est cette fois levée pour une derrière fois acclamer le travail de Karl Lagerfeld. Selon Twitter, se serait même Anna Wintour qui aurait lancé le mouvement. De quoi remercier comme il se doit le Kaiser pour tout ce qu'il a apporté à la mode.

À ne pas rater