Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Karine Le Marchand : elle se lance dans la politique !

Karine Le Marchand a plus d'un projet sur le feu. Après avoir annoncé qu'elle envisageait de lancer une ligne de vêtements grande taille, l'animatrice va s'essayer dans un domaine nouveau pour elle : la politique.

Karine Le Marchand va changer de branche. L'animatrice star de M6 se lancera prochainement dans... la politique. Elle ne compte pas se présenter sur une liste électorale, mais travailler sur le sujet, toujours pour la chaîne privée. "Effectivement, Karine travaille sur un projet qui serait une nouvelle façon d'aborder la politique. Il y a une nécessité de 'déspécialiser' la politique, de la traiter différemment et d'y faire revenir les jeunes. Nous travaillons aussi sur la manière dont les débats pourraient être conduits", a annoncé Nicolas de Tavernost, président de M6, au Figaro.

Des interviews "décalées et sur le ton de la confidence"

Un porte-parole de M6 a précisé à l'AFP que Karine Le Marchand mènerait des interviews "comme elle sait le faire : un peu décalées et sur le ton de la confidence". Une émission qui s'ajoute à la présentation de "L'amour est dans le pré" et qui devrait étoffer un salaire qu'elle n'hésite pas à qualifier d'"indécent". "C'est indécent de gagner de l'argent comme on le gagne par rapport à ce qu'on fait ! Je n'assume pas, je suis petite-fille d'ouvrier, je n'assume pas", déclarait-elle dans le "Grand Direct des médias" sur Europe 1 en septembre dernier, situant ses revenus mensuels "autour de" 30 000 euros pour le programme phare de M6.

Parmi ses projets, Karine Le Marchand envisage aussi de se lancer dans la mode. "J'aimerais développer une ligne grande taille... Je me suis rendu compte que mon appli [Smilesrun, une appli de running, ndlr] était beaucoup téléchargée par des personnes en surpoids et très motivées. Et pour elles, les vêtements sont horribles et tristes. Je trouve aussi anormal qu'il n'y ait pas de baskets plus larges pour les personnes obèses. Aux États-Unis, cela se fait. Il y a 25 % de Français en surpoids. Il faut que le système s'adapte à eux de façon positive", a expliqué la star à Télé 7 Jours.

À ne pas rater