Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Karine Le marchand, confidences d'une maman d'ado : "je ne suis pas parfaite"

Invitée sur le plateau de l'émission "Les maternelles" sur France 5, Karine Le Marchand a abordé son rôle de maman. Mère d'une jeune adolescente, l'animatrice a confié qu'elle n'était pas une mère parfaite et qu'il fallait désacraliser le rôle de mère.

Nous connaissons Karine Le Marchand en tant qu'animatrice rigolote de "L'amour est dans le pré". Son rôle principal : accompagner les agriculteurs dans leur quête du grand amour. Sur M6, la jolie Nancéenne est une figure incontournable et, grande complice de Stéphane Plaza, elle est souvent enrôlée par la chaîne pour coprésenter des émissions avec lui.

Mais une fois n'est pas coutume, ce n'est non pas l'animatrice télé ou la sociétaire radio des "Grosses Têtes" dont nous allons vous parler aujourd'hui, mais bien de la maman. Invitée dans "Les maternelles", Karine Le Marchand s'est confiée sur sa vision de la famille, de la mère, ainsi que sur sa propre manière d'élever sa fille. Agée de 44 ans, l'animatrice est la mère d'Alya, jeune fille de 12 ans. Et d'après les dires de la ravissante quadra, sa fille est déjà entrée dans l'adolescence !

"Elle croit qu'elle a 16 ans mais n'en a que 12"

Comme à son habitude, la star du petit écran a le chic pour raconter les choses avec humour. Interrogée au sujet de sa fille Alya par Nathalie Le Breton, Karine Le Marchand explique sa manière d'aborder l'adolescence de son enfant : "Elle croit qu'elle a 16 ans mais elle n'en a que 12. J'essaie d'expliquer beaucoup mais j'ai l'impression qu'elle n'entend rien du tout. Donc je répète. Et puis surtout, je lui dis que je ne suis pas une maman parfaite. Je m'énerve, voilà".

L'important pour Karine Le Marchand c'est justement que le rôle de maman soit désacralisé, que les mères ne se mettent pas la pression pour être parfaite. "La société nous enjoint à être une mère parfaite. Prenons l'accouchement (...), je ne suis pas certaine que ce soit le plus beau jour de la vie. Tout comme on ne devient pas femme le jour où on accouche, en tout cas pas une femme accomplie, ce n'est pas vrai" explique Karine.

Avec une maman décomplexée et à l'état d'esprit si libre, on ne doute pas qu'Alya deviendra une jeune femme tout aussi indépendante et ouverte d'esprit que sa mère. Karine Le Marchand n'est peut-être pas parfaite, mais elle reste un chouette modèle !

À ne pas rater