Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Justin Bieber, finalement pas expulsé des Etats-Unis

En janvier dernier, une pétition a été créée sur le site de la Maison Blanche pour demander l'expulsion de Justin Bieber du territoire américain. Malgré presque 274 000 signatures, le chanteur peut dormir tranquille, le gouvernement ne l'expédira pas dans son Canada natal.

Justin Bieber, persona non grata aux Etats-Unis ? On y avait cru, mais non. Contre l'avis de près de 274 000 américains qui voulaient voir le chanteur expulsé du territoire, le gouvernement a choisi de ne pas donner suite à la pétition déposée en début d'année sur le site de la Maison Blanche.

Tout a commencé en janvier dernier, après un ultime couac du côté de la star canadienne. Justin Bieber, 20 ans au compteur, et arrêté pour conduite en état d'ivresse sous l'influence de la drogue. Une arrestation qui a fait grand bruit aux Etats-Unis mais pas seulement (son mugshot faisant l'objet de nombreuses parodies) et qui a conduit certains citoyens à prendre des mesures.

Ainsi, le 23 janvier, une pétition a été déposée sur le site participatif We the People de la Maison Blanche. Il y est stipulé que "Nous, peuple des Etats-Unis, considérons que nous sommes mal représentés dans le monde de la pop culture. Nous aimerions voir le dangereux, imprudent, déstructeur et consommateur de drogues Justin Bieber expulsé et privé de sa green card".

Les créateurs de la pétition considère que le chanteur "ne fait que menacer la sécurité de notre population et qu'il exerce aussi une terrible influence sur la jeunesse de notre nation". Visiblement, cet avis est partagé par nombre d'Américains, puisque le nombre de signatures a rapidement dépassé les 100 000. Aujourd'hui, quatre mois après sa création, la pétition récolte près de 274 000 signataires. On peut dire que la star des teenagers a des ennemis !

Mais le chanteur peut dormir sur ses deux oreilles à Miami ou L.A., puisque le gouvernement a décidé de ne pas donner suite à cet appel de ses concitoyens. La réponse officielle publiée sur le site explique que "nous laissons à d'autres le fait de juger du cas de M. Bieber, mais nous sommes heureux que vous accordiez de l'importance aux questions d'immigration. Car notre système est en panne".

S'en suit un texte militant pour une réforme du système, qui permettrait "de réduire les déficits de mille milliards sur les 20 prochaines années, soit 12,5 milliards de places de concert ou 100 milliards d'exemplaires du premier album de M. Bieber". Avis aux amateurs.

À ne pas rater