Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Justin Bieber : 100 000 Américains veulent l'expulser

L'année 2014 commence encore plus mal que la fin 2013 pour Justin Bieber. La chanteur canadien et idole des jeunes serait-il bientôt persona non grata aux États-Unis ? C'est ce que souhaitent plus de 100 000 américains.

Il y a quelques années, lorsqu'on parlait de Justin Bieber c'était pour ses succès dans les charts et aux cérémonies de récompenses. Désormais le Canadien enchaîne les frasques et ses démêlés avec la justice rivalisent avec ceux de Lindsay Lohan, c'est dire. Alors que ses fans, les célèbres Beliebers, continuent encore et toujours de lui trouver des excuses, le reste de l'Amérique aimerait bien reconduire le chanteur à la frontière.

Ils sont en effet plus de 177 000 à avoir signé une pétition sur le site We The People de la Maison Blanche, exigeant purement et simplement l'expulsion de la teen star du territoire américain. "Nous, le peuple des États-Unis d'Amérique, pensons que nous sommes mal représentés dans le monde de la pop culture. Nous aimerions voir le dangereux, imprudent, destructeur et drogué Justin Bieber déporté et sa carte verte révoquée. Il met non seulement en danger la sécurité de notre peuple mais il est également une très mauvaise influence sur la jeunesse de nos nations. Nous, le peuple, voudrions supprimer Justin Bieber de notre société." Visiblement, trop c'est trop pour les américains. Enfin, l'interdiction de territoire ce n'est pas encore pour toute suite puisque visiblement, le jeune homme bénéficie d'un visa d'artiste et non d'une carte verte. Dommage.

Mal-aimé aux États-Unis, Justin n'en est guère mieux accueilli dans son propre pays. Le jeune homme vient en effet d'être inculpé pour l'agression sur un chauffeur de limousine survenue le 30 décembre dernier. Il comparaîtra à Toronto en mars prochain. Fini les cérémonies de récompenses, c'est désormais du côté des tribunaux que l'ex de Selena Gomez multiplie les nominations puisqu'il est également attendu en Floride le 14 février prochain pour répondre aux chefs d'accusation de "conduite en état d'ébriété, sans permis, et de résistance à son arrestation".

Le début de la fin de sa carrière ? Affaire à suivre.

À ne pas rater