Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Jungle rêvée chez Hermès

Défilé Hermès Printemps-Eté 2014
Défilé Hermès Printemps-Eté 2014

Dans la jungle de l'Orangerie du Luxembourg, seuls les crocodiles sont à l'état sauvage. L'idée même de moiteur tropicale est présente dans chacun des modèles  d'une collection aux tonalités rares.

Des proportions allongées et fluides semblent dictées par une chaleur qui vous a fait depuis longtemps rendre les armes, adopter une nonchalance apaisée. La science du lâcher prise comme la traduit si bien Christophe Lemaire.

Un imprimé jungle en all over, bottes comprises. Un des rares imprimé végétal d'une saison qui n'en pas tellement vu fleurir, initie la collection. Les couleurs qui suivent, toutes sombres sont à perdre la tête : blouse vert jungle doucement drapée dans une jupe noire fluide à la cheville, ensemble anthracite et noir. Les longs short-jupe (pour ne pas dire jupe-culotte) en croco se portent sous le genou.

Souvent les modèles sont ceinturés sans qu'aucun détail de fermeture ou de construction ne vienne altérer la pureté de la ligne, tel ce superbe manteau tige souple en cuir vert qui se croise comme un peignoir. Passe un jumpsuit totalement fluide couleur encre violette, ravissant.

Les soies lavées changent de couleurs du bleu au vert évoquant le travail des rizières. Une large blouse kimono bleu porcelaine se drape par hasard en entrant et sortant de la taille haute d'une jupe à pinces, tabac : une tenue visiblement vibrante et déterminée et pourtant pleine de distance et d'abandon.

Et puisqu'il faut bien que les Tropiques tout comme l'été du 24 faubourg, riment avec blanc et beige la collection s'éclaircit, les matières se raidissent, gilet de nubuck sous un costume en lin, ceinture en bois et cuir, cape mac Intosh mastic. Puis à nouveau l'illusion artisanale avec cette jupe en tweed à bord frangée comme en toile de jute précédant une jupe enroulée autour des hanches, sorte de tapis expérimental reliéfé, à motif coucher de soleil rose, qui dira quelque-chose à tout le monde .

Paquita Paquin

A voir : l'intégralité du défilé Hermès Printemps-Eté 2014

À ne pas rater
Sur le même thème
Jungle urbaine chez Replay