Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Julie Depardieu regrette sa phrase choc à propos de son père : "J'ai pleuré"

De nature discrète et fragile, la jolie Julie Depardieu n'avait pas manqué d'étonner lors d'une interview accordée au Monde en décembre 2013. L'actrice n'avait pas eu peur d'affirmer lors de cet entretien que son père allait mourir dans moins de 5 ans... des propos qu'elle a vite regrettés. 

Si Julie Depardieu est célèbre pour ses rôles au cinéma et ses expériences stylistiques, côté vie privée et interview, elle est très discrète. Pourtant, lors d'une interview véritée accordée au Monde en décembre 2013, elle aura attiré tous les regards, notamment en parlant de son père, Gérard Depardieu avec des propos assez durs.

"Il vieillira pas tant que ça. Tu verras. 65 balais, c'est pas vieux. Et quand tu sais ce qu'il fait, il durera pas, je te le dis. Dans cinq ans, il est plus là. C'est lui, le prochain, je le sais." a affirmé Julie Depardieu au Monde il y a quelques semaines. Des propos qu'elle a rapidement regrettés et dont elle a parlé lors d'une nouvelle interview, cette fois-ci pour Femme Actuelle.

Et elle n'a pas peur de l'avouer, Julie a vite regretté les propos qu'elle a dit sur son père et qui ont rapidement fait le tour de la toile : "Pour cette interview, j'essayais au bout du quatrième verre, en face d'un journaliste qui m'avait raconté sa femme, son divorce, sa vieillesse, ses enfants, sa culpabilité.... de parler du petit garçon qu'était Guillaume. J'ai parlé d'un homme qui ne comprenait pas son fils. [...] Quand Guillaume est mort [en 2008, NDLR], Gérard a dit : 'C'est moi le prochain...' Et à ce moment, tu te dis, 'ben oui, peut-être que oui, c'est le prochain, avec la vie de fou qu'il mène.' Voilà comment se sont passées les choses. Je ne pensais pas que le type enregistrait encore. J'ai pleuré, je n'ai pas dormi pendant trois semaines, j'ai appelé mon père pour m'excuser avant même qu'il ait lu le papier. Il était en Italie, il m'a dit : 'Mais c'est bon ! On connaît les journalistes...' Un mois après, c'est un ami commun qui m'a avoué que ça lui avait fait quelque chose. Lui ne m'a rien dit ! Pourquoi ? C'est un sensible et un grand pudique. Je ne voulais pas dire ça."

Des explications détaillées pour Julie qui se rattrape comme il se doit vis à vis de son père, on espère la retrouver cette année sur le tapis rouge des César le 28 février 2014.

À ne pas rater