Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Julie Depardieu : ''Je ne maîtrise pas le côté provocateur''

Actuellement à l'affiche du film "Les yeux Jaunes des Crocodiles", Julie Depardieu, devenue maman, revient plus détendue dans le cinéma français... Pour Gala, elle parle de son rôle de Joséphine...

Après la naissance de ses deux enfants (Billy et Alfred), Julie Depardieu est de retour sur le petit et le grand écran. Car après avoir intégré la série "La Famille Katz" sur France 2, Julie Depardieu se frotte à une autre famille dans le film "Les Yeux Jaunes des Crocodiles", aux côtés d'Emmanuelle Béart. Un rôle qui lui a beaucoup plu, alors même qu'elle n'avait jamais lu le best-seller de Katherine Pancol... "Et puis l'ambivalence des rapports entre les deux soeurs me plaisait", explique-t-elle au magazine Gala.

Face à Emmanuelle Béart, Julie Depardieu joue Joésphine, la soeur effacée et mal dans sa peau... Un rôle qu'elle n'aurait pourtant échangé pour rien au monde : "Je ne maîtrise pas du tout le côté hyper provocateur. Alors qu'avec Joséphine, on se connaît un peu. Je comprends sa façon d'être dans un doute permanent, 'Pourquoi j'ai fait ça? Pourquoi j'ai dit ça? Je suis moche, ça ne va pas aller...' Bizarrement, je suis peut-être plus sûre de moi quand je joue. Car je ne réfléchis pas."

Et l'actrice ne réfléchit pas non plus à ses futurs projets, ou en tout cas, plus au point de s'inquiéter. Celle qui voulait toujours se tenir occupée s'avoue plus détendue... "Je ne cherche plus à remplir le temps comme je le faisais."

Une chose est sûre, elle ne s'interdit pas de repasser derrière la caméra pour développer son côté réalisatrice... "Quand j'étais enceinte, justement parce que je ne supportais pas de n'avoir rien à faire, je voulais m'occuper la tête pour ne pas angoisser. J'ai fait un stage autour de l'écriture, la réalisation et le montage de documentaire. Je viens d'en co-réaliser un sur mon frère. Et là, si on me demandait: 'Qu'aurais-tu envie de faire Julie?', je dirais: 'Pourquoi pas une collection sur les grands musiciens qui donnerait envie de les écouter'..."

À ne pas rater