Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Julia Roberts, petite fiancée de l'Amérique : la belle époque en 15 photos

Son sourire éclatant et sa chevelure rousse auront longtemps trusté les comédies romantiques, faisant d'elle l'actrice la plus populaire d'Hollywood. Mais à 46 ans, Julia Roberts s'est fait détrôner. Retour sur les jeunes années de la Petite fiancée de l'Amérique.

A une époque pas si lointaine, LA star hollywoodienne par excellence répondait au nom de Julia Roberts. Crinière rousse (tendant plus tard vers le blond), sourire angélique et don pour la comédie, l'actrice héritait du qualificatif tant envié de "Petite fiancée de l'Amérique" (un titre aussi porté par Meg Ryan, qui a malheureusement mal tourné...).

Ce succès, elle le doit à un film qui a catapulté sa carrière et fait d'elle une star planétaire : "Pretty Woman". Transformant Cendrillon en prostituée en mini-jupe et cuissardes en cuir, le réalisateur Garry Marshall signait l'un des plus gros cartons de l'année 1990. Le mythe Julia Roberts était né. Avec son sourire Colgate et ses airs de jeune première, l'actrice de 23 ans devient la reine des comédies romantiques.

La fin des années 90 lui permet d'enchaîner les rôles de belle-fille parfaite, un peu maladroite mais attendrissante. Après Richard Gere, elle donne la réplique à Cameron Diaz dans "Le Mariage de mon meilleur ami", et à Hugh Grant dans "Coup de foudre à Notting Hill", sorti en 1999.

Avec "Erin Brockovich", elle ajoute une corde à son arc, jouant les femmes à forte tête, seule contre tous. L'adaptation d'une histoire vraie lui vaut le Graal, l'Oscar de la meilleure actrice. Un prix qui lui était passé sous le nez pour "Pretty Woman". Reconnue par ses pairs, Julia Roberts est aussi l'actrice la mieux payée d'Hollywood, titre qu'elle conservera de 2002 à 2005, avant de se faire détrôner par Reese Witherspoon.

Et alors que sa carrière est placée sous les meilleurs augures, la star décide... de se faire discrète en s'éloignant un temps du cinéma. Devenue maman, elle souhaite accorder plus de temps à sa famille (qui va bientôt s'agrandir ?), et un peu moins au public. Un changement de cap qui marquera son déclin. Car à 46 ans, Julia Roberts a dû laisser sa place d'America's Sweetheart à Jennifer Lawrence.

À ne pas rater